Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Le silence de la mer » de Jean-Pierre Melville. Critique dvd

« Le silence de la mer » de Jean-Pierre Melville. Critique dvd

Synopsis: Dans un village français, sous l'Occupation, un homme âgé et sa nièce sont contraints d'héberger un officier allemand. Ils lui opposent un silence désapprobateur. Le premier film de Melvillle réalisé dans des conditions très particulières que nous dévoilent d'excellents bonus .

La fiche du DVD

Le film : "Le Silence de la mer"
De : Jean-Pierre Melville
Avec : Howard,Stephane Nicole Vernon, Jean-Marie Robain
Sortie le : 25/03/2010
Distribution : Gaumont
Durée : 84 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film
Les bonus

Le premier film de l’auteur de « L’armée des ombres »  est une œuvre à part entière . Tourné peu après la fin de la seconde guerre mondiale, il prolonge l’acte de résistance engagé par le roman de Vercors, mais aussi  la production cinématographique de l’époque.

Les conditions d’exécution du projet sont en effet stupéfiantes .Le livre éponyme de Vercors  est publié sous le manteau en 1941 , premier acte publique de résistance à l’ennemi . Mais l’écrivain refuse toute adaptation au cinéma, puisqu’il n’a pas été conçu pour ça , dit-il. Jean-Pierre Melville lui propose un marché : «  réunissez une vingtaine de résistants pour une projection et si un seul d’entre eux donne son veto , je brûle le négatif ».

Coup de poker gagnant pour  Melville qui n’avait pas encore réalisé de film .A l’époque il lui fallait pourtant une carte syndicale et l’assurance d’avoir déjà travaillé dans le cinéma, ne serait-ce que comme assistant. L’administration lui refuse donc toute aide professionnelle, ce dont il se contrefiche.

Le roman de Vercors se passe dans un village français sous l’occupation ,où un vieil homme et sa nièce sont contraints d’héberger un officier allemand, à qui ils n’adresseront jamais de la parole. Le soldat, cultivé et raffiné, monologue alors sur les vertus d’un rapprochement entre les deux pays. Lors d’une permission à Paris , il découvre ce que prépare réellement Hitler…

Cette incursion dans la capitale est le seul moment , très court, où Melville se permet lui aussi une échappée dans son dispositif scénique très théâtral. Toute l’histoire se déroule dans une même pièce, près du feu de cheminée. Champ, contre-champ , des personnages statiques, et les mots de Vercors adaptés à la lettre près pour donner un récit très feutré, compassé et à la longue ronronnant.

Devant les conditions de réalisation de ce premier film, Volker Schlondorff, qui fut son assistant (« Léon Morin, prêtre » )  raconte : « Jean-Pierre a toujours été un joueur, un flambeur .Quand il préparait un film  il allait toujours  à l’esbroufe, comme pour un casse » dit-il encore rapportant ses propos à ce premier film qui marquera à jamais sa façon de travailler. « Il l’a tourné comme un résistant, dans la clandestinité, sans aucune autorisation ».

melleville le silence de la mer

Peu de moyens donc, des tournages planifiés au jour le jour selon l’argent disponible, pas de vedettes, des décors naturels , Schlondorff et le journaliste Philippe Labro, s’accordent pour reconnaître au film de Melville les prémices de la nouvelle vague . « Jean-Luc Godard et François Truffaut ne le disaient pas mais ils idolâtraient “Le silence de la mer” et son réalisateur qui leur montrait la voie ».

Nicole Stéphane

Quand vous travaillez avec des bouts de chandelles toutes les chandelles sont bonnes conclut le photographe, pour cette technique que Jean-Paul Belmondo aura bien du mal à assimiler. Mais Melville avait ainsi posé son empreinte sur le cinéma français , comme le montre encore ce montage invisible dans «  Le silence de la mer » entre des images d’archives et une mise en scène très réaliste.

  • Le supplément  : «  Melville sort de l’ombre ».

Nicole Stéphane ( la nièce) se souvient que le cinéaste louait quand il le pouvait un petit bus «  et mettait toute l’équipe dedans, soit six-sept personnes et on partait pour tourner un plan , car il venait de trouver de l’argent . Ou bien il venait de récupérer  des chutes de films non utilisées » renchérit Pierre Lhomme le responsable de la lumière sur « L’armée des ombres », «  une technique qu’il utilisera toujours après dans sa carrière. Quand il savait qu’il avait un plan court à tourner, il prenait une chute et il fallait que ça rentre ».

Le premier film de l’auteur de "L'armée des ombres"  est une œuvre à part entière . Tourné peu après la fin de la seconde guerre mondiale, il prolonge l’acte de résistance engagé par le roman de Vercors, mais aussi  la production cinématographique de l’époque. Les conditions d’exécution du projet sont en effet stupéfiantes .Le livre éponyme de Vercors  est publié sous le manteau en 1941 , premier acte publique de résistance à l’ennemi . Mais l’écrivain refuse toute adaptation au cinéma, puisqu’il n’a pas été conçu pour ça , dit-il. Jean-Pierre Melville lui propose un marché : «  réunissez une vingtaine de…

Review Overview

Le film
Les bonus

User Rating: Be the first one !
Le Silence de la mer (DVD) de Jean-Pierre Melville
Date de sortie du DVD : 25 March 2010
Format : PAL
Studio : Gaumont
Duree : 84 minutes

PRIX : EUR 10,99 (Prix de depart : EUR 13,03)

Voir aussi

« Le Bal des actrices » de Maiwenn. Critique dvd

L’air du temps, peut-être, et ce que ce film ravive aujourd’hui. J’ai revu « Le Bal …

Laisser un commentaire