Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Far away , les soldats de l’espoir » de Kang Je-Gyu. Critique dvd

« Far away , les soldats de l’espoir » de Kang Je-Gyu. Critique dvd

Synopsis: Juin 1944. Dans l’armée allemande, les Alliés découvrent deux soldats venus de l'autre bout du monde. Faits prisonniers par les Soviétiques , ils ont combattu dans trois armées et parcouru plus de 12 000 km à travers la Seconde Guerre mondiale.Leur exploit est resté inconnu jusqu’à ce jour…

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Far Away (Les soldats de l'espoir)"
De : Kang Je-Gyu
Avec : Jang Dong-Gun, Jo Odagiri
Sortie le : 01 août 2012
Distribution : Wild Side Video
Durée : 137 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Aout 2012 ( 7 ème )

C’est une histoire vraie, révélée il y a peu de temps.Au cours de la seconde guerre mondiale, des japonais et des coréens ont combattu sous trois uniformes différents , après avoir été  chaque fois prisonniers.

L’aventure peu banale est d’un tragique incommensurable que la caméra de Je-kyu Kang relate par le menu détail. Des scènes de batailles filmées au plus près de la réalité, hyper violentes et interminables, à force d’être répétées.Je sais que le récit lui-même implique une telle démesure et autant d’armées que de combats, mais au final l’insistance du réalisateur perd de sa crédibilité. On le suit plus aisément dans ce qui demeure le fil conducteur de cette incroyable épopée, et qui n’est pas sans rappeler l’aventure des Chariots de feu.

Mais cette fois, c’est le Japon qui s’oppose à la Corée, alors une et indivisible, à travers la rivalité des deux jeunes hommes (Dong-gun Jang et Jô Odagiri) qui après les pistes de vitesse se retrouvent sur les champ de batailles.

Face à face, ou cote à côte selon les soubresauts de l’Histoire, leur périple est ponctué de moments de bravoure, et d’héroïsme, au cœur de scènes de guerre, dont la plus mémorable par son engagement, son intensité et le sacrifice des hommes est peut-être celle de Halhin Gol qui oppose l’infanterie japonaise aux chars soviétiques.  Son épilogue suicidaire, façon kamikaze, révèle toute l’atrocité du conflit.

Des hommes transformés en chair à canon. Quel que soit le camp, la cruauté, toujours la même, ne connaît aucun répit. A leur tour prisonniers des Russes, Coréens et Japonais, seront de la même manière, humiliés et corvéables à merci.

Jusqu’aux plages du débarquement où les deux héros atterrissent avec l’armée allemande. Un épilogue tout aussi bien retranscrit par un réalisateur qui a peut-être laissé un peu de son énergie en route.

Après les prisons japonaises, les camps de concentration soviétiques

Personnellement je ne m’en porte pas plus mal. La grande Histoire prend le pas sur la réalisation. Efficace lors de ses démonstrations précédentes, elle devient perspicace. Comme quoi, il fallait bien patienter un peu …

  • Making of (10 mn). Sur des scènes de tournage, le réalisateur explique que l’idée du film lui est venue à partir d’une photo sur Internet, où l’on voyait un asiatique en uniforme allemand…

Dong-gun Jang, parle de son personnage «  qui contrairement à tous les autres, reste fidèle à lui-même. Sa constance est un exemple à suivre ». In-kwon Kim   qui joue son ami, lui emboîte le pas. Il parle de cette «  amitié qui transcende les conflits idéologiques et politiques, et qui à mon avis serait impossible aujourd’hui. C’est peut-être là que le film apporte quelque chose ».

 

 

Meilleur dvd Aout 2012 ( 7 ème ) C’est une histoire vraie, révélée il y a peu de temps.Au cours de la seconde guerre mondiale, des japonais et des coréens ont combattu sous trois uniformes différents , après avoir été  chaque fois prisonniers. L’aventure peu banale est d’un tragique incommensurable que la caméra de Je-kyu Kang relate par le menu détail. Des scènes de batailles filmées au plus près de la réalité, hyper violentes et interminables, à force d’être répétées.Je sais que le récit lui-même implique une telle démesure et autant d’armées que de combats, mais au final l’insistance du réalisateur perd…

Review Overview

Le film
Les bonus

Comme nos deux héros ont connu trois armées différentes, les batailles ne manquent pas. Mais est-ce une raison pour s’appesantir à chaque fois sur des combats hyper violents, qui n’en finissent pas ? Ca tue le film, mais aussi le fait que l’histoire est basée sur des faits authentiques et surtout l’idéologie sinon pacifique du moins fraternelle qui le sous tend.

Avis Bonus : Un court making of, qui aurait mérité quelques développements …

User Rating: Be the first one !
Far Away : Les soldats de l'espoir (DVD) de Kang Je-gyu
Date de sortie du DVD : 1 July 2012
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Wild Side Video
Duree : 137 minutes

PRIX : EUR 7,99 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Seule la terre » de Francis Lee. Critique cinéma

 Festival du film britannique de Dinard 2017-Hitchcock d’Or.- Dinard n’a aucun genre, sinon celui du …

Laisser un commentaire