Accueil » Comédies dramatique » [Critique DVD] Brève rencontre

[Critique DVD] Brève rencontre

Synopsis: Dans le café-buffet de la gare de Milford, un homme et une femme se disent adieu. Troublée par l’arrivée fortuite d’une amie encombrante, Laura, la femme, fait un malaise au moment où l’homme la quitte pour prendre son train.

La fiche du Disque

Le film : "Brève rencontre"
De : David Lean
Avec : Celia Johnson, Trevor Howard
Sortie le : 09 novembre
Distribution : Carlotta Films
Durée : 83 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de Disque : 1
Le film
Les bonus

Ce nouveau film extrait du coffret David Lean, il faut  le saisir à la hauteur d’une réalisation exemplaire. Une fois le mélo assimilé, on découvre avec bonheur une mise en scène qui sollicite sans cesse le récit.Une histoire apparemment banale, transcendée par le coup d’œil d’un réalisateur avisé.

Alec Harvey et Laura Jesson, un homme marié, et une femme au foyer, tout à fait respectables se rencontrent par hasard sur un quai de gare ; c’est le coup de foudre. Dans cette même gare, au café, une autre liaison vient de naître entre la patronne et le guichetier. Elle tient de l’amourette, elle est beaucoup plus coquine et drôle, mais l’opposition qu’elle renvoie à nos deux héros, magnifie la mise en scène du cinéaste.

David Lean prend d’ailleurs bien du plaisir à filmer ce buffet ferroviaire, qui revient régulièrement, comme autant de saynètes savoureuses sur les rapports amoureux. Qu’ils soient tendres, amusés ou bouleversants. On apprend dans les bonus que le film s’inspire d’une pièce de théâtre qui avait pour seul décor, ce café de gare. Ceci expliquant peut-être cela, ce qui n’enlève rien au talent du réalisateur qui a su rendre ce lieu, si attachant et si particulier.

Alec et Laura s’y retrouvent tous les jeudis, point d’ancrage à une relation platonique qui au fil du temps devient une véritable et grande histoire d’amour. A  travers le comportement de la femme,  David Lean  dissèque les allées et venues de ce couple contre-nature. Il scrute les visages, les détaille,  sonde les âmes, et chose rare à l’époque laisse une large place à la voix off. L’héroïne nous raconte son histoire et les sentiments diffus qui l’animent. Elle le fait comme dans un rêve, révélant tout à son mari, distant et ennuyeux.

 De la culpabilité au remords, du plaisir à l’abandon, le procédé prend sa juste place dans le décorum imaginé par Lean. La photo joliment cadrée, dégage toute l’ambiance de ces rencontres interdites. La gare, avec son café, mais aussi son quai, ajoute à la dramaturgie que la musique de Rachmaninov amplifie sans excès.

C’est enfin le jeu très naturel de Celia Johnson, et Trevor Howard, troublant et sincère, qui emporte l’adhésion jusqu’au dénouement, celui de la rupture, elle aussi filmée de manière peu conventionnelle. De cet amour perdu d’avance, on en ressort un rien groggy .Comme quoi la patte d’un réalisateur avisé, peut transcender une amourette en romance éternelle.

 LES BONUS

  • . Préface de Pierre Berthomieu (8 mn) – .
  •   Il était une fois « Brève Rencontre » (24 mn)

Les collaborateurs de David Lean se souviennent du tournage et de la sortie du film, ainsi que des immenses acteurs britanniques Celia Johnson et Trevor Howard. C’est instructif, si si

  • . Directed by David Lean (32 mn)

Un film de Pierre Berthomieu: Comment David Lean a-t-il façonné son style à travers le montage et la mise en scène ? Un peu académique comme présentation, didactique aussi, mais au final on apprend beaucoup sur le réalisateur

Ce nouveau film extrait du coffret David Lean, il faut  le saisir à la hauteur d’une réalisation exemplaire. Une fois le mélo assimilé, on découvre avec bonheur une mise en scène qui sollicite sans cesse le récit.Une histoire apparemment banale, transcendée par le coup d’œil d’un réalisateur avisé. Alec Harvey et Laura Jesson, un homme marié, et une femme au foyer, tout à fait respectables se rencontrent par hasard sur un quai de gare ; c’est le coup de foudre. Dans cette même gare, au café, une autre liaison vient de naître entre la patronne et le guichetier. Elle tient de…

Review Overview

Le film
Les bonus

Celia Jonhson, et Trevor Howard, au cœur de la dérive des sentiments, et sous l’œil de David Lean : un trio gagnant sur une histoire classique, universelle et d’une tristesse infinie. La patte du réalisateur est ici magistrale !

Avis Bonus : Un retour sur le film en compagnie des collaborateurs de David Lean et une rétrospective de sa carrière à travers ses différentes techniques, ça vaut le coup d'être vu et entendu...

User Rating: Be the first one !
Brève rencontre [Édition Collector] (DVD) de David Lean
Date de sortie du DVD : 9 November 2011
Format : Noir et blanc, Plein écran, PAL
Studio : Carlotta Films
Duree : 83 minutes

PRIX : EUR 7,57 (Prix de depart : EUR 7,57)

Voir aussi

« Le Destin » de Youssef Chahine. Critique dvd

Trois dvd réunis dans un coffret, donc ce destin que l'Histoire nous ramène à la une d'une actualité brûlante

Laisser un commentaire