Accueil » A la une » « Close » de Lukas Dhont. Critique dvd

« Close » de Lukas Dhont. Critique dvd

  • Dvd‏ : ‎ 7 mars 2023.-
  • Acteurs ‏ : ‎ Eden Dambrine, Gustav De, Waele , Emilie Dequenne, Lea Drucker . – 
  • Studio  ‏ : ‎ Arcadès . –

L’histoire : Léo et Rémi, 13 ans, sont amis depuis toujours. Jusqu’à ce qu’un événement impensable les sépare. Léo se rapproche alors de Sophie, la mère de Rémi, pour essayer de comprendre.

Si les étoiles n’apparaissent pas, reportez-vous à la fin de l’article

  • Le Film : 
  • Le bonus : 
  1. Grand Prix au festival de Cannes 2022
  2. Magritte 2023 , meilleur film flamand –  scénario original – acteur dans un second rôle (Igor Van Dessel)– espoir masculin (Eden Dambrine)- décors ( Eve Martin ) -La meilleure, actrice dans un second rôle (Emilie Dequenne)- image (Frank van den Eeden)

L’amitié masculine à l’adolescence, les regards innocents, ambigus peut-être parfois et l’incompréhension qui se mêle à d’autres ébats, d’autres aventures. Léo est à ce stade, attaché depuis toujours à Rémi, mais prêt maintenant à lier d’autres relations, copains-copines au collège.

La bonne entente se détend et la brouille est presque publique. Au concert de Rémi, Léo est pourtant très admiratif. Ce sera peut-être la dernière fois, avant que chacun ne s’observe à distance.

Cette mise en place d’un abîme irrémédiable parait tellement impossible. Lukas Dhont le filme de manière logique et progressive. Sans heurt ni tapage, la marque de sa mise en scène qui tout au long du récit, va elle aussi garder ses distances, laisser le silence peser plus que l’injure ou le verbiage.

Cette sobriété dans l’interprétation du fait rend le constat encore plus poignant, émouvant, intrigant. Rémi n’est plus là, ce qui interroge sa maman au travers de Léo maintenant comme abandonné dans une histoire qu’il avait lui-même un peu délaissée.

Il fait face et pleure en silence, coupable pense-t-il, mais comment, et de quoi .

Eden Dambrine est admirable dans sa composition si personnelle de l’ami en perdition, subjugué autant par son rôle que par cette caméra qui l’observe et lui demande tellement. Assumer une réalité à laquelle il participe, mais dont il ignore les règles.

Ses parents, la mère de Rémi, son grand frère, il y a beaucoup d’amour autour de lui , jamais juge ni complaisant.  Admirable …

LE SUPPLEMENT

  • Entretien avec Lukas Dhont « L’amitié, les liens à l’adolescence, ça m’a marqué » .

Le livre d’une psychologue américaine qui a suivi des garçons de 13 ans à 18 ans . La même question posée sur l’amitié, et la façon de répondre avec de plus en plus de distance au fil des ans. LLa découverte, la plus hasardeuse du jeune Eden Dambrine «  je voulais faire les essais, mais je savais que c’était lui… »

 

Dvd‏ : ‎ 7 mars 2023.- Acteurs ‏ : ‎ Eden Dambrine, Gustav De, Waele , Emilie Dequenne, Lea Drucker . -  Studio  ‏ : ‎ Arcadès . - L'histoire : Léo et Rémi, 13 ans, sont amis depuis toujours. Jusqu'à ce qu'un événement impensable les sépare. Léo se rapproche alors de Sophie, la mère de Rémi, pour essayer de comprendre. Si les étoiles n’apparaissent pas, reportez-vous à la fin de l’article Le Film :  Le bonus :  Grand Prix au festival de Cannes 2022 Magritte 2023 , meilleur film flamand -  scénario original - acteur dans un second rôle (Igor…
Le Film
Le bonus

Les filles s’interrogent sur leur relation , elles insistent , «  mais on n’est pas en couple » se défend Léo si proche effectivement de Rémi qu’on imagine les voir s’aimer à l’heure où l’adolescence s’éloigne . Une trop grande proximité, peut-être, depuis toujours, que Léo s’emploie plus ou moins consciemment à gommer, jusqu’au point de non-retour. Rémi n’est plus dans sa vie , il n’est plus là, c’est l’esprit du film qui ne cherche ni à expliquer, ni à comprendre cette amitié malmenée par des événements incontrôlables. Sans heurt ni tapage, la mise en scène garde ses distances, laisse le silence peser plus que l’injure ou le verbiage. Cette sobriété dans l’interprétation du fait rend le constat encore plus poignant, émouvant, intrigant. Pour la première fois à l’écran le jeune Eden Dambrine est admirable

AVIS BONUS Une rencontre courte mais éclairante avec le réalisateur

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Le Successeur » de Xavier Legrand. Critique cinéma-dvd

Le père est mort avec son secret . Le fils devra assumer . Angoissant, captivant, déstabilisant

Laisser un commentaire