Accueil » A la une » « Adaline » de Lee Toland Krieger. Critique e-cinema-dvd

« Adaline » de Lee Toland Krieger. Critique e-cinema-dvd

Synopsis: Après un accident qui aurait dû lui être fatal, la belle Adaline cesse de vieillir. Aujourd'hui, bien qu'ayant vécu près de huit décennies, elle est toujours âgée de 29 ans. Après avoir mené une existence solitaire afin de ne jamais révéler son secret, une rencontre fortuite avec le philanthrope et charismatique Ellis Jones, va raviver sa passion de la vie et de l'amour.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Adaline"
De : Lee Toland Krieger
Avec : Blake Lively, Michiel Huisman, Harrison Ford, Ellen Burstyn, Kathy Baker
Sortie le : 16 septemb 2015
Distribution : TF1 Vidéo
Durée : 108 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Septembre 2015

Le personnage qui ne vieillit pas, qui voit le temps filer entre ses doigts alors que tout autour, son monde fatigue, disparaît, ce personnage-là, revient au cinéma sous les traits de la belle Blake Lively. Après un accident de voiture, une immersion dans l’eau glacée –  je vous passe les détails scientifiques qui m’échappent- Adaline demeure à jamais bloquée sur son âge : 29 ans.

Ca paraît sympa, enchanteur et révolutionnaire, mais la jeune femme vit maintenant avec une identité qui ne lui ressemble plus. Surtout au fil des ans, quand ses petits amoureux sont partis sous d’autres cieux et que pour l’administration, la police, le FBI, elle est l’objet de toutes les suspicions.

Au point de se cacher et de voiler une identité, qu’elle change tous les dix ans, avec une nouvelle région. Adaline fuit des personnes qu’elle aime, ment à des gens sincères. Aux yeux de tous, sa fille passe désormais pour sa meilleure amie avant de devenir sa mère. Ca peut paraître bizarre mais la mutation fonctionne parfaitement au cœur d’une mise en scène qui agrémente l’illusion, en laissant les choses aller, naturellement. Elle est signée Lee Toland Krieger.

Difficile d'avouer à son amoureux qu'ils ne vieilliront jamais ensemble.
Difficile d’avouer à son amoureux qu’ils ne vieilliront jamais ensemble.

Les décors sont bleutés, magnifiques, des étangs, des montagnes, comme dans un rêve qu’Adaline tente de contenir. Mais des détails lui reviennent, des photos accrochées dans le hall d’un grand hôtel la renvoient à sa jeunesse, éternelle. De jolis flash-back imaginés dans la contrainte d’un récit parfaitement maîtrisé, lui aussi. Il n’est pas question de machine à remonter le temps, mais d’un état d’esprit qui la taraude au point de refuser de se faire prendre en photo.Adaline ne doit laisser aucune trace, aucune empreinte. Le jeune homme (Michiel Huisman ) ne peut pas comprendre …

Mais le hasard d’une rencontre avec une figure du passé va bouleverser la donne d’une situation qui pouvait perdurer jusqu’à l’effacement d’une vie. Cette confrontation étonnante avec un homme qu’elle a aimé, cimente toute la trame du récit, lui redonne encore plus de vérité au sein d’une romance cinématographique bien vaillante. Harrison Ford est formidable dans le trouble qu’il dégage face à cette énigme surgit de nulle part. Blake Lively, trop rare au cinéma, mais si précieuse fait merveille.

LES SUPPLEMENTS

  • Une romance éternelle (28 mn);.On passe tout le travail préparatoire au film, les accessoires, les décors, les costumes (« les vêtements d’Adaline décrivent l’Histoire ») au peigne fin.

adaline

J’ai l’impression que ça se répète beaucoup. « Je voulais m’inspirer du travail de Roger Deakins, sur « Doute » et «  A serious man » dit le réalisateur.. « Nous pourrions classer le film dans le genre «  réalisme magique » poursuit un collaborateur qui souligne «  l’attention apportée aux détails pour bien souligner le changement d’époque ».

Reste que créer San Francisco à Vancouver demeure toujours un défi

  • Des styles et des époques (17 mn). La vie d’une femme sur huit décennies rapportée dans ce chapitre qui répète aussi beaucoup le précédent
  • Qui est Anthony Ingruber ? (9 mn)

Il s’agit donc du comédien qui joue Harrison Ford, jeune. On vous explique comment il a été déniché et l’intéressé raconte sa belle aventure.

Meilleur dvd Septembre 2015 Le personnage qui ne vieillit pas, qui voit le temps filer entre ses doigts alors que tout autour, son monde fatigue, disparaît, ce personnage-là, revient au cinéma sous les traits de la belle Blake Lively. Après un accident de voiture, une immersion dans l’eau glacée –  je vous passe les détails scientifiques qui m’échappent- Adaline demeure à jamais bloquée sur son âge : 29 ans. Ca paraît sympa, enchanteur et révolutionnaire, mais la jeune femme vit maintenant avec une identité qui ne lui ressemble plus. Surtout au fil des ans, quand ses petits amoureux sont partis sous d’autres cieux et…

Review Overview

Le film
Les bonus

Une jeune femme voit le cours de son existence inexorablement fixé à ses 29 ans. Une situation inconfortable qui met en doute la police et conduit Adaline à rendre son existence secrète. Elle change d’identité et de région tous les dix ans.  Je n’en dis pas plus, il faut voir ce film qui sur un thème cinématographique assez récurent, imagine une histoire qui fonctionne parfaitement au cœur d’une mise en scène qui agrémente l’illusion, en laissant les choses aller, naturellement. L’écriture du scénario très fine, est plutôt inattendue. Blake Lively et Harrison Ford possèdent le trouble nécessaire pour alimenter les doutes et les incertitudes. Des souvenirs reviennent, des indices apparaissent, mais Adaline ne doit rien laisser paraître.

Avis bonus Des explications sans véritable portée, à part celle sur la nécessité de bien correspondre à toutes les époques

User Rating: Be the first one !
Adaline (DVD) de Lee Toland Krieger
Date de sortie du DVD : 16 September 2015
Format : PAL
Studio : TF1 Vidéo
Duree : 108 minutes

PRIX : EUR 10,00 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« La Taularde » de Audrey Estrougo. Critique cinéma-dvd

Le milieu carcéral va toujours aussi mal

Laisser un commentaire