Accueil » A la une » « October Gale-Isolée » de Ruba Nadda. Critique dvd

« October Gale-Isolée » de Ruba Nadda. Critique dvd

  • Date de sortie du DVD : 3 mars 2020.—
  • Acteurs : Patricia Clarkson, Scott Speedman, Tim Roth, Aidan Devine Eric Murdoc, Callum Keith Rennie . —
  • Réalisateurs : Ruba Nadda
  • Sous-titres . Pour sourds et malentendants : Français
  • Studio : L’Atelier d’Images
  • Durée : 91 minutes

L’histoire : Suite au récent décès de son mari, le médecin Helen Matthew décide de revenir dans leur maison sur une petite île. Après une violente tempête, elle se retrouve isolée . Un soir, un jeune homme échoue sur le rivage. Elle va le soigner.

  • Film : 2/5
  • Bonus : 2.5/5

Je n’ai pas de titres en tête, mais des maisons isolées au bord d’un lac tempétueux avec une femme et un homme qui ne se connaissent pas, il y en a eu quelques-unes au cinéma .

Si on reprend le principe c’est donc que la donne est nouvelle et que la présence de  Patricia Clarkson, invitée d’honneur, dynamite le projet.

Eh bien non ! Un scénario assez bancal mélange les genres sans les aborder ( thriller, drame, horreur  et romance– pourquoi pas – ? ) dans un huis clos percé de toute part.

Le mari de la dame vient de mourir dans des circonstances particulières, et la femme s’en veut. Ce qu’elle explique à son visiteur inopiné, un homme retrouvé blessé dans sa cuisine (Scott Speedman).

Ils vont s’expliquer, elle va se méfier , mais pas trop quand la caméra nous relance la tempête de plein fouet. Ce qui explique le déplacement d’un voisin bienveillant. Helen le reçoit comme il se doit, mais l’homme qui ne semble pas pressé, d’un seul coup prend la fuite …

Le nœud du drame se joue à cet instant et la suite n’est qu’un entrelacs de situations convenues dans le genre attaque à Fort Apache. Helen et Will activent leur défense quand les assaillants prennent tranquillement pied sur la berge.

Tim Roth fait une chasse à l’homme la nuit dans un bois comme s’il cueillait des champignons. C’est pourtant lui qui apporte la note originale à ce final et à ce film qui manque d’originalité, voire de personnalité.

LES SUPPLÉMENTS

  • Rencontres ( 7.30 mn ) .Chacun y va de son petit personnage … Tout le monde dit tout le bien qu’il pense de ses partenaires

Scott Speedman «  il est dommage que j’on n’ait pas eu plus de scènes avec Tim Roth. Mais ce n’était pas possible , mais juste le boulot que j’ai fourni, j’ai bien aimé en être ».

Tim Roth : « mon agent m’avait vivement encouragé de tourner avec Ruba Nadda en soulignant que son film précédent était fabuleux et que je devais bouger mes fesses pour le faire ».

  • Patricia Clarkson  . Interview à Deauville 2015 ( 5 mn ) . «  Ruba et moi on est comme des âmes sœurs. (… ) Elle trouve les femmes mûres désirables, sensuelles, passionnées , on voit tout ça dans le film , c’est un film délicat , il a une certaine légèreté ».

« Cette industrie est toujours dominée par les hommes , on a besoin de gens puissants qui soutiennent les films de femmes réalisées par des femmes » .

« Le cœur du film est français, il réside dans les silences , la subtilité et la passion » dit-elle en faisant un appel du pied aux réalisateurs français avec qui elle aimerait bien travailler.

Date de sortie du DVD : 3 mars 2020.--- Acteurs : Patricia Clarkson, Scott Speedman, Tim Roth, Aidan Devine Eric Murdoc, Callum Keith Rennie . --- Réalisateurs : Ruba Nadda Sous-titres . Pour sourds et malentendants : Français Studio : L'Atelier d'Images Durée : 91 minutes L'histoire : Suite au récent décès de son mari, le médecin Helen Matthew décide de revenir dans leur maison sur une petite île. Après une violente tempête, elle se retrouve isolée . Un soir, un jeune homme échoue sur le rivage. Elle va le soigner. Film : 2/5 Bonus : 2.5/5 Je n’ai pas de titres en tête, mais des maisons isolées au…
Le film
Les bonus

Un ensemble bien convenu autour d’une maison isolée sur une île fouettée par les vents et même la tempête. Une femme seule y rencontre un homme seul au passé mystérieux. Qui se révèle au fur et à mesure que la dame soigne les blessures du monsieur que des voisins passant inopinément reconnaissent comme étant celui qu’ils recherchent... Voilà le sujet est connu, Ruba Nadda n’en fait rien de nouveau. Un scénario assez bancal mélange les genres sans les aborder ( thriller, drame, horreur  et romance– pourquoi pas - ? ) dans un huis clos percé de toute part. Patricia Clarkson  me paraît bien empruntée, Scott Speedman est plutôt à son aise et Tim Roth qui ne fait qu’un passage dynamite un brin les affaires, mais sans conséquence notoire sur l’état du septième art.

AVIS BONUS Rencontres avec les intéressés, sympathiques

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« L’audition »-« L’as de pique » de Milos Forman. Critique Blu-ray

Coffret Milos Forman, 4 œuvres de jeunesse ( 04 novembre 2020 ) . —- Avec …

Laisser un commentaire