Accueil » A la une » « Mon père » de Álvaro Delgado-Aparicio . Critique dvd

« Mon père » de Álvaro Delgado-Aparicio . Critique dvd

  • Berlin 2018 : Ours de Cristal, Mention Spéciale .
  • Date de sortie du DVD : 18 avril 2019
  • Acteurs : Junior Béjar Roca, Amiel Cayo, Magaly Solier
  • Réalisateurs : Álvaro Delgado-Aparicio
  • Audio : Espagnol (Dolby Digital 2.0), Français
  • Sous-titres : Français
  • Studio : Damned Films
  • Durée : 101 minutes
  • Film : 3.5/5

Le cinéma péruvien, ce que j’en sais, évoque souvent la condition des homosexuels. Plus particulièrement les situations inextricables dans un pays où la morale et la religion paraissent indissociables.

Dans ces hautes montages oubliées, nature sublime, douceur existentielle, Noé ( Amiel Cayo ) initie son fils à l’art du retable. Une activité noble qui permet aux péruviens de s’offrir l’image de leur famille, immortalisée dans des figurines joliment expressives.

Segundo ( Junior Béjar Roca) est fier de son père. On l’appelle le maestro. De village en village, son talent est salué, même s’il ne lui rapporte pas assez d’argent pour vivre confortablement. Álvaro Delgado-Aparicio ne se prive d’ailleurs pas de souligner l’excellence du travail paternel, la patience qu’il requiert.

Pour le fils, le doute n’est pas permis sur l’auréole paternelle qui un jour pourtant va perdre de sa superbe. Un geste équivoque et le monde de l’enfance s’écroule dans le regard de cet ado désormais en proie à toutes les équivoques.

Attentive à la beauté des choses, la caméra se heurte à la dureté des hommes. Des flagellations publiques pour un voleur de vaches, des altercations violentes, une justice populaire tout aussi aveugle…

Segundo en est le témoin direct quand il retrouve son père tuméfié, comateux, honteux.

L’homme a été corrigé pour une conduite jugée scandaleuse. Impardonnable aux yeux de ses proches qui maintenant le rejettent lui et son talent, et toute sa famille. Sa femme, de la curée, entraîne son fils dont la réaction sera pourtant tout autre.

Comme une lente maturation arrivée à son terme. Segundo s’affirme et revendique un héritage qui jusque là ne lui causait qu’ennuis et désagréments. Les copains, ce qu’il en reste, attendront, l’épreuve a forgé un autre homme. Loin de l’archaïsme de son environnement Segundo va vivre la vie que le cinéaste situe à hauteur d’une transmission filiale indéfectible

C’est le sens du regard porté par ce premier film révélateur d’une grande humanité . Belle et tragique, l’issue de l’aventure vaut pour l’espoir qu’elle suscite . Dans un décor de rêve, qui ne demande qu’à le rester. Si les hommes sont d’accord !

Berlin 2018 : Ours de Cristal, Mention Spéciale . Date de sortie du DVD : 18 avril 2019 Acteurs : Junior Béjar Roca, Amiel Cayo, Magaly Solier Réalisateurs : Álvaro Delgado-Aparicio Audio : Espagnol (Dolby Digital 2.0), Français Sous-titres : Français Studio : Damned Films Durée : 101 minutes Film : 3.5/5 Le cinéma péruvien, ce que j’en sais, évoque souvent la condition des homosexuels. Plus particulièrement les situations inextricables dans un pays où la morale et la religion paraissent indissociables. Dans ces hautes montages oubliées, nature sublime, douceur existentielle, Noé ( Amiel Cayo ) initie son fils à l’art du retable. Une activité noble qui permet aux péruviens de s’offrir l’image de leur famille,…
Le film

Quand il voit ce qu’il n’aurait pas du voir, Segundo le fils si respectueux des attentes de la famille ne croit plus au monde des grands, du moins tel qu’il l’imaginait. Il va porter son lourd mystère en se renfermant dans une histoire qui comme un boomerang lui revient sans prévenir. Maintenant tout le monde sait ce qui le torturait et partager ce secret revient à rejeter son père loin de tout idéalisme. Mais la nature des choses étant ce qu’elle est Álvaro Delgado-Aparicio en dévie le cours naturel pour un exercice d’art et de culture au cœur d’une nature sauvage, et archaïque. Un magnifique décor de montagnes péruviennes qui heurte la conscience de ses habitants à la violence révélatrice. Segundo en fera sa force et sa résistance. Un premier film, déjà grand qui n’attend plus que la confirmation du second !

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Vertiges » de Mauro Bolognini. Critique dvd. Coffret

Dans le coffret Mauro Bolognini : « Liberté mon amour »– « Les Garçons »-« Vertiges »-« Bubu de Montparnasse » . —- …

Laisser un commentaire