Accueil » Comédies dramatique » « Kids return » de Takeshi Kitano. Critique dvd

« Kids return » de Takeshi Kitano. Critique dvd

Synopsis: Masaru et Shinji n’aiment pas le lycée. Ils préfèrent traîner dans les bars, racketter et glander. Après avoir été pris à partie, deux ados reviennent accompagnés d’un ami boxeur qui met Masaru K.O. Les deux copains se mettent alors au Noble Art. Shinji se révèle excellent boxeur, quand Masaru tente sa chance du côté de la pègre locale

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Kids Return [Combo Blu-ray + DVD - Édition Limitée Digibook]"
De : Takeshi Kitano
Avec : Masanobu Ando, Ken Kaneko, Leo Morimoto, Hatsuo Yamaya, Mitsuko Oka
Sortie le : 04 Juillet 2018
Distribution : La Rabbia
Durée : 108 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 2
le film
Le bonus

Je ne connais pas tout Kitano, mais le si peu me fait moyennement apprécier ce « Kids return », œuvre passagère sur le désenchantement d’une jeunesse qui au final ne trouvera jamais son compte.

Masaru n’aime pas l’école ( Ken Kaneko). Son meilleur copain Shinji (Masanobu Ando) le suit sans difficulté dans un désœuvrement buissonnier qui du racket à la glandouille conduit vers une impasse. Celle de tomber un jour sur plus fort que soi …

Pour préparer sa vengeance, Masaru devient boxeur. Shinji ne tarde pas à le rejoindre. L’un ne va pas sans l’autre, deux petites frappes inconséquentes et néfastes, que Kitano observe longuement, avec insistance, du lycée à la salle de boxe.

Une constance un peu lassante dans ce regard visiblement fasciné par la violence qui contraste sur ces visages d’anges. Mais une violence contrôlée par les lois du sport ou tenue secrète dans le pays des yakuzas que Masaru rejoint.

D’un extrême à l’autre Kitano joue sur des ellipses parfois tendues comme des aqueducs. Le procédé fonctionne plutôt bien avant de privilégier un point de vue purement pugilistique. « Kids return » devient un film de boxe centré sur la nouvelle personnalité de Shinji,  le grand espoir de son club.

Un personnage à nouveau confronté à ses mauvais penchants auprès d’une ancienne gloire dont les conseils ne sont pas forcément les plus avisés. On le met en garde, son entraînement s’en ressent, son étoile se ternit.

Sous le vernis léger d’une jeunesse insouciante, et parfois drôle, Kitano désespère de son pays. C’est une évidence. A tel point qu’une fois « Kids return » achevé le réalisateur décidera de passer aussi devant la caméra. Et depuis Kitano a vraiment pris les choses en main.

LE SUPPLEMENT

  • Le making of ( 20 mn ). Encore une belle immersion dans les coulisses d’un réalisateur qui n’a pas l’air de se prendre au sérieux. Même si la tendresse n’est pas toujours de mise, même avec ses jeunes comédiens.

Exemple d’improvisation d’une scène de racket, donc imprévue pour tout le monde . Kitano se reprend , la scripte semble avoir du mal à suivre , et les deux jeunes comédiens également. Kitano ne les lâchera pas tant qu’il n’est pas satisfait. Le commentaire dit qu’il leur faudra six mois pour s’apprivoiser…

« Je me suis planté, je ferais mieux la prochaine fois » reconnait Ken Kaneko (Masaru), tout sourire

Pas mal de ratage de la part des deux jeunes acteurs qui ne semblent pas s’en émouvoir pour autant, se confiant  spontanément entre deux prises sur leurs émotions, leurs peurs, le stress…

  • Les films sur ou autour de la boxe :

« KO-Bleed for This » de Ben Younger

« La boxe et le cinéma »

« Sparring » de Samuel Jouy

« Olli Maki » de  Juho Kuosmanen

Je ne connais pas tout Kitano, mais le si peu me fait moyennement apprécier ce « Kids return », œuvre passagère sur le désenchantement d’une jeunesse qui au final ne trouvera jamais son compte. Masaru n’aime pas l’école ( Ken Kaneko). Son meilleur copain Shinji (Masanobu Ando) le suit sans difficulté dans un désœuvrement buissonnier qui du racket à la glandouille conduit vers une impasse. Celle de tomber un jour sur plus fort que soi … Pour préparer sa vengeance, Masaru devient boxeur. Shinji ne tarde pas à le rejoindre. L’un ne va pas sans l’autre, deux petites frappes inconséquentes et néfastes, que Kitano…
le film
Le bonus

Ce n’est pas le plus intéressant des films de Kitano qui brosse de la jeunesse nippone un portrait désenchanté et désespérant faute d’un avenir prometteur. Il insiste beaucoup sur des faits déjà abordés dans des scènes avant de se focaliser sur l’éducation d’un adolescent à travers la pratique de la boxe. En la matière on a connu plus inspiré . Ce qui me fait moyennement apprécier ce « Kids return » , œuvre passagère sur le désenchantement d’une jeunesse qui au final ne trouvera jamais son compte. AVIS BONUS Un making of véritable, très intéressant, comme toujours chez Kitano

User Rating: Be the first one !
Kids Return [Combo Blu-ray + DVD - Édition Limitée Digibook] (Blu-ray) de Takeshi Kitano
Date de sortie du Blu-ray : 4 July 2018
Format :
Studio : La Rabbia
Duree : 108 minutes

PRIX : EUR 23,99 (Prix de depart : EUR 25,07)

Voir aussi

« Nous les coyotes » de Ladoul et La Via. Critique cinéma

Le cinéma américain indépendant produit de belles pièces , mais celle-ci ne me parait pas susceptible …

Laisser un commentaire