Accueil » Comédies dramatique » « Hôtel des Amériques » de André Téchiné. Critique DVD

« Hôtel des Amériques » de André Téchiné. Critique DVD

Synopsis: A Biarritz, Gilles est accidentellement renversé par la voiture que conduit Hélène. Gilles va tenter d'aimer cette femme prisonnière d'un amour passé qui le fascine. Il erre dans la vie d'une fille à l'autre, d'un boulot à l'autre. Dans la vie, Gilles et Hélène traînent leur solitude.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Hotel des Amériques ( dans le coffret Catherine Deneuve)"
De : André Téchiné
Avec : Catherine Deneuve, Patrick Dewaere, Josiane Balasko, Etienne Chicot
Sortie le : 04 octobre 2011
Distribution : Editions Montparnasse
Durée : 91 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Coffret Catherine Deneuve

Meilleur dvd Octobre 2011 (2ème)

Il a fait ce film pour Deneuve et Dewaere. Dès la première rencontre entre Hélène et Gilles, l’évidence s’impose : ces deux là vont s’entendre. André Téchiné  ne peut que sceller leur union. Elle est mouvementée, tortueuse, au point que parfois je pensais entendre l’écho de Truffaut sifflotant sur «  La sirène du Mississippi » un autre titre extrait du coffret « Catherine Deneuve« .

Des couples se font par le hasard de la vie (une annonce dans le journal, un accident de la circulation …) et tentent  de se mettre à l’unisson de cette existence qui les tient river l’un à l’autre, et à leurs souvenirs.

C’est tout l’enjeu du film de Téchiné qui suit pas à pas, cœur à cœur la destinée d’Hélène privée d’un grand amour, à jamais disparu. Gilles peut-il s’y substituer, lui le gentil toutou, un peu fou, qui se raccroche au premier passant venu ?

C’est une évidence avec Bernard, son  traîne-savate d’artiste tout aussi dévoyé dans ses pratiques quotidiennes  et accroché à ses basques. Etienne Chicot  agaçant, joue bien son rôle .L’un comme l’autre, sans repère, visent  un absolu, que la beauté rayonnante de la jeune femme peut apporter .

Gilles  va pourtant s’y perdre et entraîner dans cette sombre relation passionnelle, les mêmes espoirs qu’Hélène reporte maintenant sur son jeune amant.

Un face à face, une confrontation jusqu’au déchirement

Tout en retenue, secrète , imprévisible, cette femme de composition habille joliment Catherine Deneuve , qui trouve cette même année un autre merveilleux rôle dans «Le dernier métro» de Truffaut. Patrick Dewaere, qui ne nous aura jamais laissé le temps de mesurer tout son talent, en émiette ici un petit aperçu et c’est déjà beaucoup recevoir de ce personnage qui souvent se confondait avec son porte parole.

Dans le déchirement amoureux, cet écorché vif glissait  quelques secrètes vérités. Dewaere ne faisait jamais son cinéma, il le vivait.

LE SUPPLEMENT

  • Interview de André Téchiné (21 mn). Le réalisateur qui ne revoit jamais ses films, en parle donc ici de mémoire. Bien souvent, il commence alors ses phrases par, «  dans mon souvenir… ».

« Au moment du tournage, il faut toujours oublier le scénario pour rester le plus disponible » dit-il en évoquant très longuement la présence de Catherine Deneuve et « sa réserve naturelle, dans laquelle je pouvais puiser ».

«  Patrick Dewaere, une sensibilité bouleversante, ne sortait jamais avec l’équipe du film. Il bossait beaucoup, et connaissait parfaitement son texte.Il apportait sur le plateau des scènes complètement structurées, et pour un metteur en scène c’est un cadeau, mais moi ce n’est pas ce que j’attendais, alors que c’est difficile de refuser un cadeau. Il a résisté pendant la première semaine, mais après il s’est lancé à corps perdu et ça c’est beaucoup mieux passé ».

Coffret Catherine Deneuve Meilleur dvd Octobre 2011 (2ème) Il a fait ce film pour Deneuve et Dewaere. Dès la première rencontre entre Hélène et Gilles, l'évidence s'impose : ces deux là vont s’entendre. André Téchiné  ne peut que sceller leur union. Elle est mouvementée, tortueuse, au point que parfois je pensais entendre l’écho de Truffaut sifflotant sur «  La sirène du Mississippi » un autre titre extrait du coffret "Catherine Deneuve". Des couples se font par le hasard de la vie (une annonce dans le journal, un accident de la circulation …) et tentent  de se mettre à l’unisson de cette existence qui…

Review Overview

Le film
Les bonus

Une histoire d'amour portée à son incandescence par un couple d'exception . Si la mise en scène se love agréablement dans la nuit de Biarritz, Deneuve et Dewaere l'habitent totalement et aujourd'hui il est peut-être rare de donner au cinéma autant d'importance à la valeur des sentiments.

Avis Bonus : Une interview assez formelle de Téchiné, mais c'est toujours intéressant à l'entendre quand il parle de ses comédiens, notamment de Patrick Dewaere, et de son attitude sur le plateau.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Yesterday » de Danny Boyle. Critique cinéma-dvd

Tout le monde connaissait les Beatles, mais aujourd’hui seul Jack s'en souvient. Déprimant ! Mais les bonus sauf la mise

9 Commentaires

  1. Film sans intérêt.
    La rencontre des deux personnages principaux est totalement improbable. On est dans un romanesuqe déconnecté de toute réalité : si un mec comme le personnage de Dewaere drague une femme comme celle interprétée par Deneuve comme il le fait au début du film, celle-ci l’envoie promener immédiatement. Là, on plane à 2000. De la collection Harlequin sous tranxène.
    A fuir.

  2. C’est justement cette idée de départ  » improbable » qui permet au film d’avoir si belle allure . La belle et la bête, la carpe et le lapin …Ca n’arrive qu’au cinéma ?

  3. Improbable rencontre, certes, entre deux personnages que tout oppose. Mais qui n’a pas vécu ce genre d’expérience, souvent vouée à l’échec? On espère qu’ils vont se retrouver à Paris, mais c’est tout aussi improbable que leur rencontre.
    Gilles rate le train qui devait le rapprocher d ‘Hélène et voilà l’annonce d’un amour manqué par trop de tergiversations, de complications inutiles, de non-dits, de fantômes du passé dont la présence obsédante corrode un lien encore fragile. Que deviendront-ils s’ils se rencontrent à Paris?
    Elle y aura retrouvé son milieu bourgeois tandis qu’l traînera ses guêtres et ses tourments dans une ville où il ne connaît personne, loin de sa mère, de sa sœur et de quelques amis bancals mais attachants.
    Un très beau film, avec des longueurs qui sont celles des abîmés de la vie trop meurtris pour se laisser aller à une simplicité salvatrice. Les acteurs sont tous magnifiques.

Laisser un commentaire