Accueil » A la une » « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre » de et avec Alain Chabat . Critique cinémq

« Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre » de et avec Alain Chabat . Critique cinémq

  • 30 janvier 2002 en salle
  • 112min / Comédie
  • Reprise 5 juillet 2023
  • Avec Alain Chabat, Monica Bellucci, Gérard Depardieu, Christian Clavier, Jamel Debbouze

L’histoire : Cléopâtre, la reine d’Égypte, décide, pour défier l’Empereur romain Jules César, de construire en trois mois un palais somptueux en plein désert. Si elle y parvient, celui-ci devra concéder publiquement que le peuple égyptien est le plus grand de tous les peuples. Pour ce faire, Cléopâtre fait appel à Numérobis, un architecte d’avant-garde plein d’énergie.

Amonbofis, l’architecte officiel, va tout mettre en œuvre pour le faire échouer. Mais Numérobis connait bien un druide et sa potion magique ….

Si les étoiles n’apparaissent pas, reportez-vous à la fin de l’article

  • Le Film

A peine un soufflet sur le dernier Astérix en date (« L’empire du milieu » de Guillaume Canet ) . Une confirmation de la meilleure adaptation à ce jour de l’œuvre d’Uderzo-Goscinny .

« Mission Cléopâtre » d’Alain Chabat ressort deux décennies après cette déflagration d’époque, où l’on saluait la divine inspiration de son réalisateur-comédien, et le talent tranquille de tous ses copains venus lui donner un coup de main.

On en rit encore aujourd’hui, peut-être avec une intensité moindre, devant le gag que l’on voit venir, la référence cinématographique dépassée, l’anachronisme musical éculé .

Mais le ton de la fantaisie demeure alerte et la dynamique de la mise en scène, tout aussi inventive dans ces dialogues aux réparties délicieuses. Il y a bien évidement la tirade improvisée d’Otis (Edouard Baer ) à l’égard de ses visiteurs , Astérix et Obélix, médusés par tant d’éloquence et de savoir-faire (*) .

A ses côtés Numérobis , soit  Jamel Debbouze tout aussi grand, fait celui qui a bien lu le scénario. Il ne bronche que pour acquiescer.

C’est faussement naïf, réellement bidon, apparemment pas sérieux pour un sou, même quand à plusieurs reprises il est question des conditions de travail et des revendications ouvrières ( Isabelle Nanty en tête). On parle ici de bons esclaves d’autrefois confrontés à une puissance impériale …

Et surtout au désir d’une reine, Monica Bellucci en personne. Alors, tout le monde se prosterne.

(*)  Si vous êtes sages, et attendez le générique jusqu’au bout , vous en saurez peut-être d’avantage…

30 janvier 2002 en salle 112min / Comédie Reprise 5 juillet 2023 Avec Alain Chabat, Monica Bellucci, Gérard Depardieu, Christian Clavier, Jamel Debbouze L'histoire : Cléopâtre, la reine d’Égypte, décide, pour défier l'Empereur romain Jules César, de construire en trois mois un palais somptueux en plein désert. Si elle y parvient, celui-ci devra concéder publiquement que le peuple égyptien est le plus grand de tous les peuples. Pour ce faire, Cléopâtre fait appel à Numérobis, un architecte d'avant-garde plein d'énergie. Amonbofis, l'architecte officiel, va tout mettre en œuvre pour le faire échouer. Mais Numérobis connait bien un druide et sa potion magique …. Si les…
Le film

Je n’ai pas forcément retrouvé la tonicité d’autrefois ( gags et références attendus ) mais au bout du compte l’adaptation de l’œuvre de Goscinny-Uderzo par Chabat demeure encore, vingt ans plus tard, dans le coup. Pour une histoire joliment racontée  , entre naïveté et faux sérieux. Un film d’aventure sur les déboires d’un puissant empereur face à une reine qu’il aime, mais qui ne se laisse pas conter fleurette aussi facilement. Les bons mots bousculent les saillies amusantes, et les comédiens , tous de bonne tenue ( Gérard Depardieu, Christian Clavier, Jamel Debbouze, Monica Bellucci, Edouard Baer … ) s’amusent comme des petits fous. Ça reste sympathique.

User Rating: 3.89 ( 3 votes)

Voir aussi

« Bellissima » de Luchino Visconti. Critique cinéma-dvd

Un portrait de femme tout en force porté par une mise en scène éloquente. En bonus, un documentaire passionnant

Laisser un commentaire