Accueil » Tag Archives: critique cinéma 2019 (page 2)

Tag Archives: critique cinéma 2019

« Les Misérables » de Ladj Ly. Critique cinéma

«Mes amis, retenez ceci, il n’y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n’y a que de mauvais cultivateurs » (Les Misérables-Victor Hugo) .— Prix du Jury Cannes 2019 . — «  Jamais on s’excuse, on a toujours raison ». Un flic à son collègue qui vient d’arriver … — Secoué, …

lire »

« Le Mans 66 » de James Mangold . Critique cinéma.

Le sujet s’y prête, mais ce cinéma sent bon la pellicule . Du vrai ( le faux n’existe pas ), spectaculaire et populaire, avec ce vernis de l’histoire qui nous rappelle comment le monde économique survit à ses aléas sportifs. Comme sur cette piste d’atterrissage où les pilotes vrombissent de mille …

lire »

« Vivre et chanter » de Johnny Ma. Critique cinéma

C’est l’histoire d’un documentaire imaginé sur les codes d’une fiction. Reportage in-situ et légende d’un pays qui n’en finit pas de s’éveiller, le procédé est habile pour nous raconter l’histoire d’un pays, ou bien celle d’une troupe de théâtre. Toutes les deux liées dans cet avenir qui sans cesse  chamboule …

lire »

« Les amours d’une blonde » de Milos Forman. Critique cinéma

Beaucoup de femmes, pas assez d’hommes. A l’usine de Zruc, le contremaître organise un bal auquel participent de nombreux réservistes de l’armée, dépêchés à cette intention dans la petite ville tchécoslovaque. Mais les prétendants à l’amour ne sont pas les fiers hidalgos imaginés par les jeunes filles. Le contraste est …

lire »

« Au feu les pompiers » de Milos Forman. Critique cinéma

Son dernier film tourné en Tchécoslovaquie. L’affaire était-elle préméditée ? Rien ne permet de l’imaginer, mais le ton résolument caustique de cette farce politique est une cinglante diatribe à l’égard du pouvoir en place. Il est, en raison de la fiction et surtout de la censure, représenté par quelques pompiers préparant …

lire »

« J’accuse… » de Roman Polanski. Critique cinéma

D’après le livre  livre de Robert Harris « D ». – Sauf avis contraire de l’expert, historiquement ce film est parfait. Les tenants et aboutissants d’une affaire d’Etat – ses enjeux politiques et judiciaires – tout s’accorde dans l’esprit d’une époque que Roman Polanski retranscrit avec une fidélité tatillonne. Au point d’abandonner …

lire »