Accueil » Comédies dramatique » « La Belle endormie »de Marco Bellochio. Critique dvd

« La Belle endormie »de Marco Bellochio. Critique dvd

Synopsis: Le 23 novembre 2008, l'Italie se déchire autour du sort d'Eluana Englaro, une jeune femme plongée dans le coma depuis 17 ans. La justice italienne vient d'autoriser Beppino Englaro, son père, à interrompre l'alimentation artificielle

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "La Belle endormie"
De : Marco Bellocchio
Avec : Toni Servillo, Isabelle Huppert
Sortie le : 04 septemb 2013
Durée : 110 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Trois histoires se chevauchent, trois destins dissociés. Seule la mort, revendiquée, en attente ou sous perfusion… L’élément déclencheur du drame : après dix sept années d’un coma végétatif, peut-on débrancher Eluana ?

Le débat qui agite l’Italie perturbe deux familles de la péninsule. Après un accident, la fille d’une actrice célèbre  ne s’est jamais réveillée. La star, réfugiée dans la foi, croit en son salut. Pendant ce temps, une jeune femme tente à tout prix  de mettre fin à ses jours.

Ces belles endormies, Marco Bellochio  les veille avec une tendresse toute particulière. Isabelle Huppert, Toni Servillo, et Alba Rohrwaher, le servent avec la même passion. Autour d’une même question sur l’euthanasie, que le cinéaste  prend à contre-pied , pour la hisser au niveau d’une pensée politique sur l’état de l’Italie berlusconnienne. La belle endormie ? La vraie ?

La scène du bain turc, fameuse...
La scène du bain turc, fameuse…

Cette incertitude qui, au fil des événements, ne fait pourtant guère de doute , est le fer de lance d’un récit nourri par l’idolâtrie et  l’hystérie des uns et des autres , confrontés à un monde malmené.Dans les hôpitaux surchargés, nous dit le cinéaste, on meurt beaucoup, on s’y suicide aussi. Maria prie pour le salut d’Eluana, tandis que son père, sénateur, doit voter une loi qui va à l’encontre de ses convictions. Ainsi en a décidé le parti.

Cette démesure des passions n’entraîne pas le réalisateur dans l’excès qu’elle suscite. A la corruption, si souvent dénoncée par ses confrères italiens, il oppose l’impuissance. Dans un bain turc, deux sénateurs s’entretiennent avant de siéger. Ils évoquent le besoin de paraître.  La scène est formidable, extraordinaire et symbolique du talent de Bellochio. Elle renvoie à l’Antique, à la décadence d’une époque, où le crime et la trahison allaient de pair. Cette fois, les consciences ont pris le relais. Vont-elles se réveiller ?

photo-La-Belle-endormie-Bella-addormentata-2012-9Bellochio écrit ainsi ses chroniques , du mystique au politique, mélangeant les genres, les personnages, avec l’aplomb du funambule qui connaît et apprécie le danger. Sa caméra est aux aguets, elle attend. Un réveil ?

  • Entretien avec le réalisateur. « J’ai essayé de faire un film libre, en y mettant beaucoup de mon histoire, et des personnages dont je ne partageais pas les idées. Je ne crois pas aux miracles. Une dimension que je ne voulais pas traiter avec ironie ou dérision. Je voulais en montrer le caractère tragique».
Trois histoires se chevauchent, trois destins dissociés. Seule la mort, revendiquée, en attente ou sous perfusion... L’élément déclencheur du drame : après dix sept années d’un coma végétatif, peut-on débrancher Eluana ? Le débat qui agite l’Italie perturbe deux familles de la péninsule. Après un accident, la fille d’une actrice célèbre  ne s’est jamais réveillée. La star, réfugiée dans la foi, croit en son salut. Pendant ce temps, une jeune femme tente à tout prix  de mettre fin à ses jours. Ces belles endormies, Marco Bellochio  les veille avec une tendresse toute particulière. Isabelle Huppert, Toni Servillo, et Alba Rohrwaher, le servent avec la même…

Review Overview

Le film
Les bonus

Bellochio est visiblement subjugué par cette idéologie de la mort que porte des gens qui ont toute la vie devant eux. Il en fait un film magnifique, accompagné par d’excellents comédiens dont Isabelle Huppert, Toni Servillo, et Alba Rohrwaher. Ce sont des histoires en parallèle autour du suicide et de l’euthanasie qui évoquent à la fois des destins particuliers et le sort de l’Italie berlusconnienne. Un mélange des genres parfaitement assimilé par l’un des meilleurs réalisateurs de son temps.

Avis Bonus : Une rencontre assez classique avec le réalisateur

User Rating: Be the first one !
La BELLE ENDORMIE (DVD) de Marco Bellocchio
Date de sortie du DVD : 4 September 2013
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : France Télévisions Distribution
Duree : 110 minutes

PRIX : EUR 8,79 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Rock’n roll » de Guillaume Canet. Critique cinéma

L'auteur-réalisateur-interprète se flingue à tout va, il se fait trop de mal !