Voir aussi

« Les nuits blanches » de Luchino Visconti. Critique Cinéma

D'après une nouvelle de Dostoïevsi, le réalisateur italien quitte le néoréalisme pour mettre en scène Marcello Mastroianni et Maria Schell dans un jeu de séduction , qui séduit, effectivement . Mais l'atmosphère est plutôt noire ...

Laisser un commentaire