Accueil » Les critiques (page 3)

Les critiques

Les trente films de mon année 2018

Il ne s’agit pas d’un classement, mais d’une sélection des trente films qui ont marqué mon blog cette année. Alors on ne se révolte pas en voyant «   3 Billboards, les panneaux de la vengeance » ou « Foxtrot » au fond de cette liste. Ce sont deux très grands films que je …

lire »

Les meilleurs DVD Blu-ray Décembre 2018

Cette année se termine, il est temps. Tous veulent prendre la première place. Et bien souvent les bonus (ou leur absence) départagent les titres de films dont celui qui à mes yeux demeure un indispensable de 2018 : « The Guilty », quatrième seulement de ce palmarès mensuel. J’imagine que sur celui de 2018 …

lire »

« L’homme fidèle » de et avec Louis Garrel. Critique cinéma

La « banane ». Pas certain d’avoir tout compris, mais rien de grave pour les neurones. Du plaisir de cinéma, du bonheur dans l’histoire et un triangle amoureux, un de plus, qui saute les conventions pour donner du fil à retordre à nos méninges. Il y a cette gamine Eve qui grandit …

lire »

« Monsieur » de Rohena Gera. Critique cinéma

Maître et servante. Pour un premier film, Rohena Gera revient sur une thématique que le cinéma exploite régulièrement. Mais, contre tous les archétypes du genre, elle renouvelle le filon pour en extraire une véritable histoire, une signification réelle des rapports entre dominant-dominé : ni l’un ni l’autre ne se soumet à …

lire »

« Retour à Howards end  » de James Ivory. Critique cinéma

D’après le roman de E.M.Forster . – En adaptant les grands classiques de l’écrivain britannique E.M. Forster, James Ivory, le plus esthète des cinéastes américains est devenu anglais. Une conversion naturelle sur l’écran où les mots du romancier trouvent une juste place dans une mise en scène toujours aussi soignée et …

lire »

« Un violent désir de bonheur » de Clément Schneider. Critique cinéma

Au départ c’est une blague, genre Monty Python :  un colporteur gravit un sentier de montagne, chargé comme un mulet et trottinant pareillement. C’est Franc Bruneau le seul vraiment dingue dans cette compagnie de lourdingue. Il précède de quelques heures les soldats de la révolution de 1789  qui s’apprêtent à investir …

lire »

« Le Monde est à toi » de Romain Gavras . Critique cinéma-dvd

J’ai vu ce film en compagnie d’un garçon qui le visionnait pour la seconde fois, tellement il avait ri. Ce qui ne fut pas vraiment mon cas, aggravé par une deuxième alerte : ce jeune homme avait adoré «  Le poirier sauvage », contrairement à moi-même… Beaucoup de circonspection alors autour de …

lire »