Pour tourner des plans subjectifs de la marche des soldats anglais vers l'armée française dans la première scène de bataille de BARRY LYNDON, Kubrick filmait à l'épaule depuis une méhari qui roulait derrière Ryan O'Neal.

Barry Lyndon Travelling

Voir aussi

« Adieu ma concubine » de Chen Kaige. Critique dvd

L'Histoire de la Chine au XXème siècle, l'histoire de l'art, un même élan, épique et majestueux

Laisser un commentaire