Accueil » A la une » « Viva il cinema », un soutien au festival tourangeau

« Viva il cinema », un soutien au festival tourangeau

Viva il cinema!, le festival du cinéma italien contemporain, de Tours organise sa soirée de soutien à 20h le samedi 11 marssalle Thélème à Tours.

2023 marque le 10ᵉ anniversaire de cet événement culturel d’envergure.

Habituellement sur 5 jours, la manifestation se réduit à une soirée cette année, « conséquence de la crise économique et sanitaire que nous vivons et qui affecte toute l’industrie du cinéma » annoncent les organisateurs.

Un film programmé ( avant-première) :

« Delta » de Michele Vannucci- 105 min – Vostfr-Avec Alessandro Borghi, Luigi lo Cascio

 Osso est un volontaire chargé de la surveillance du parc national du delta du Pô. Il cherche à protéger le fleuve des activités de pêche illégales et à maintenir la paix sur ces terres. Mais lorsqu’il se heurte à l’hostilité d’une bande de braconniers menée par l’insaisissable Elia, les fantômes de son passé ressurgissent et l’affrontement devient inévitable.

Renseignements et réservations, uniquement en ligne  : Https://www.viva-il-cinema.com/soiree-2023/

Viva il cinema !- Les Halles – porte E – bureau 110- 110 place Gaston Pailloux- 37000 tours

Viva il cinema!, le festival du cinéma italien contemporain, de Tours organise sa soirée de soutien à 20h le samedi 11 mars, salle Thélème à Tours. 2023 marque le 10ᵉ anniversaire de cet événement culturel d’envergure. Habituellement sur 5 jours, la manifestation se réduit à une soirée cette année, « conséquence de la crise économique et sanitaire que nous vivons et qui affecte toute l’industrie du cinéma » annoncent les organisateurs. Un film programmé ( avant-première) : « Delta » de Michele Vannucci- 105 min – Vostfr-Avec Alessandro Borghi, Luigi lo Cascio  Osso est un volontaire chargé de la surveillance du parc national du delta du Pô.…
Le film

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Bellissima » de Luchino Visconti. Critique cinéma-dvd

Un portrait de femme tout en force porté par une mise en scène éloquente. En bonus, un documentaire passionnant

Laisser un commentaire