Accueil » Tag Archives: Critique cinéma 2018 (page 9)

Tag Archives: Critique cinéma 2018

« Call me by your name » de Luca Guadagnino . Critique cinéma-dvd

D’après le roman éponyme d’André Aciman . –  Oscar 2018 : Meilleur scénario adapté : James Ivory . – Meilleur dvd Juillet 2018 ( 5ème ) .- « On se mutile tellement, pour grandir plus vite » . – A la veille du festival du cinéma italien de Tours, le septième art transalpin confirme sa …

lire »

« Tully » de Jason Reitman. Critique cinéma

 Date de sortie DVD & Blu-Ray : 14 Novembre 2018 On parle beaucoup de fatigue au travail, en délaissant (momentanément ? ) celle procurée à la maison. Pour la maman, particulièrement, avec des enfants et ceux qu’elle attend. C’est le cas de Marlo, une belle femme complètement chahutée par sa dernière grossesse, …

lire »

« Jusqu’à la garde » de Xavier Legrand. Critique cinéma-dvd

Mostra de Venise 2017  -Lion d’Argent – Prix de la mise en scène . Et Meilleur premier film.— Prix Louis-Delluc du meilleur premier film 2018 ! Meilleur dvd Juin 2018 ( 4 ème )._ Les couples divorcés dans la douleur ne pourront pas suivre. Les gardes partagées mal assumées auront …

lire »

« L’apparition » de Xavier Giannoli. Critique cinéma-Bluray

Deux ou trois films pour le prix d’un ! Je ne sais lequel retenir tant l’ensemble me parait confus, malgré l’argumentaire qui ne souffre d’aucune contestation : la foi est-elle compatible avec la conviction ? Une jeune fille, désormais novice, dit avoir rencontré la Vierge Marie. Le déferlement des pèlerins sur le lieu …

lire »

« Persian connection » de Daniel Grove. Critique Cinéma ( VOD )

C’est un film de gangsters assez classique même si Daniel Grove  innove et rend sa mise en scène parfois indigeste. Beaucoup trop sophistiquée quand la forme domine le fond, assez inédite sur l’origine des malfrats. Des témoins de la guerre Iran-Irak devenus gangsters aux USA n’assimilent pas forcément les codes des …

lire »

« Gaspard va au mariage » de Antony Cordier. Critique cinéma-dvd

Un rien bizarre ce film. Compagnie bien sympathique, un brin drolatique que l’on quitte à regret avec quelques doutes et interrogations. Au milieu du maigre cheptel que la tribu s’apprête à brader. L’activité zoologique familiale ne fait plus recette et le patron – père fantasque et pire encore – pense …

lire »