Accueil » A la une » « Sicilian Ghost Story » de Fabio Grassadonia, Antonio Piazza . Critique dvd

« Sicilian Ghost Story » de Fabio Grassadonia, Antonio Piazza . Critique dvd

Synopsis: Dans un village sicilien Giuseppe, 13 ans, disparaît. Luna, une camarade de classe, en est amoureuse. Pour le retrouve, elle tente de rompre la loi du silence, au risque de sa propre vie. Elle va tenter de le rejoindre dans le monde obscur, auquel le lac offre une mystérieuse voie d’accès.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Sicilian Ghost Story"
De : Fabio Grassadonia, Antonio Piazza
Avec : Julia Jedlikowska, Gaetano Fernandez, Corinne Musallari, Andrea Falzone, Federico Finocchiaro
Sortie le : 06 Novemb 2018
Distribution : Jour2Fête
Durée : 117 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
le film
Le bonus

Cette histoire vraie, terrible, s’est déroulée en Sicile, au début des années 90. Je n’aimerais pas trop révéler le fond d’une aventure humaine que le film lui-même peine à dévoiler. A la cruauté du récit, il substitue les détours d’une fable habitée par deux jeunes personnes.

Luna et Giuseppe s’aiment sans trop le savoir. Ils sont copain-copine, entre l’enfance et l’adolescence, dans un milieu hostile à leur fréquentation. Le père de Giuseppe serait un mafieu notoire.La famille de Luna, sa mère principalement (Sabine Timoteo) ne souhaitent pas le recevoir.

Une alerte sans conséquence pour le jeune couple qui se fréquente jusqu’à la disparition du garçon. Luna l’a vu partir dans une voiture de police, et depuis plus rien…

Vous imaginez peut-être la suite. Personnellement je me suis laissé porter par la vague mystérieuse qui va et vient d’une confrontation abrupte avec le réel jusqu’aux confins de contrées fantasmagoriques. La forêt voisine que les deux enfants ont fréquentée du temps de leurs primes amours est propice à ces échappées oniriques .

Au bout du chemin, dans le contre-bas, un lac. Luna y pêchait avec son papa (Vincenzo Amato). Elle va maintenant tenter d’en percer le secret. Ce que nous laissent entendre et voir les deux réalisateurs Fabio Grassadonia et Antonio Piazza dont les rapports cinématographiques avec la mafia tiennent de la gageure.

Après « Salvo » , leur premier film, « Sicilian Ghost Story » en atteste grandement. Loin d’une confrontation frontale avec le milieu, ils prennent la tangente d’un univers tout aussi terrible dans ses résolutions. Il est dit clairement que Giuseppe en devient une victime, mais son entourage, comme la police semblent vouloir l’ignorer.

Seule Luna s’arc-boute à l’idée d’un enlèvement possible. D’une mort probable. Le ton résolument sombre, puis pessimiste ne laisse guère d’issue à cette vision du monde que la jeune fille pense encore pouvoir éclairer de sa force et de son amour. Elle va y laisser des forces.

L’intrigue portée à ce niveau d’incertitudes et de secrets m’a personnellement bien intéressé. En prime, l’interprétation de Julia Jedlikowska et Gaetano Fernandez pour la première fois à l’écran, redouble l’intérêt.

LE SUPPLEMENT

  • Le making -of (40 mn). Grand documentaire que ce bonus au cours duquel les deux réalisateurs Fabio Grassadonia et Antonio Piazza passent en revue et en détail tout le projet d’un film dont on suit étape par étape l’évolution.

Le casting des jeunes, leur préparation dans ce qu’ils appellent le laboratoire et à la fin de la journée la grosse fatigue affichée…

Il faut comprendre les exigences des protagonistes. Pour Gaetano, qui joue le personnage principal et qui doit avoir de la haine pour ses geôliers, « alors que sur le plateau il n’y a que de l’amour, ce n’est pas facile à gérer ».

Pendant les répétitions et les lectures, les réalisateurs expliquent que ce film est « un acte d’amour pour cet enfant disparu, un acte tardif, mais on le fait avec le cœur, nous ne sommes pas là pour nous mais au service de cet enfant. Tout doit paraître réel, on ne peut se permettre de falsifier quoi que ce soit, on doit rendre l’essence de la vie qu’il n’a pas eue. (…) Si ça peut paraître parfois difficile, pense à lui et dis-toi que on fait tout ça pour lui »

Il y a beaucoup de scènes de tournage commentées par les intéressés et notamment Gaetano, avant d’assister à certains maquillages particuliers. Vraiment un grand supplément.

  • Des films sur la mafia en Italie … :

« La Machination » de David Grieco. Critique cinéma

« Suburra » de Stefano Sollima. Critique cinéma-Blu-ray

« Les âmes noires » de Francesco Munzi. Critique cinéma

« Salvo » de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza. Critique dvd

« L’Intervallo » de Leonardo Di Costanzo. Film. Critique

« Il divo » de Paolo Sorrentino. Critique DVD.

« L’intrusa » de Leonardo di Constanzo

Cette histoire vraie, terrible, s’est déroulée en Sicile, au début des années 90. Je n’aimerais pas trop révéler le fond d’une aventure humaine que le film lui-même peine à dévoiler. A la cruauté du récit, il substitue les détours d’une fable habitée par deux jeunes personnes. Luna et Giuseppe s’aiment sans trop le savoir. Ils sont copain-copine, entre l’enfance et l’adolescence, dans un milieu hostile à leur fréquentation. Le père de Giuseppe serait un mafieu notoire.La famille de Luna, sa mère principalement (Sabine Timoteo) ne souhaitent pas le recevoir. Une alerte sans conséquence pour le jeune couple qui se fréquente…
le film
Le bonus

Je n’en dirais pas beaucoup sur ce film dont l’intérêt réside dans la révélation d’une histoire que les deux réalisateurs peinent volontairement à mettre en avant. C’est quasiment dans le second tiers du film que le récit devient éclatant, mais le traitement cinématographique qui va de la réalité d’un fait divers cruel à l’onirique quête d’une jeune fille amoureuse permet de se laisser porter par un flot d’images plus incertaines les unes que les autres. La réalisation tout aussi soignée que la direction des jeunes acteurs couronne ce film qui n’est pas dans la veine des films mafieux habituels. Mais depuis « Salvo » on sait que Fabio Grassadonia et Antonio Piazza ne font pas dans le tout venant. AVIS BONUS Un grand making of, très grand

User Rating: Be the first one !
Sicilian Ghost Story (DVD) de Fabio Grassadonia, Antonio Piazza
Date de sortie du DVD : 6 November 2018
Format : PAL
Studio : Jour2Fête
Duree : 118 minutes

PRIX : EUR 19,99 (Prix de depart : EUR 20,06)

Voir aussi

« Carré 35 » de Eric Caravaca. Critique cinéma-dvd

C’est une histoire très intime, familiale, merveilleusement racontée, mais douloureuse dans ses révélations. Un secret …

Laisser un commentaire