Accueil » A la une » « Les enquêtes du département V : l’Effet Papillon » de Martin Zandvliet. Critique dvd

« Les enquêtes du département V : l’Effet Papillon » de Martin Zandvliet. Critique dvd

Synopsis: Marco, un adolescent est arrêté à la frontière danoise en sa possession du passeport d’un fonctionnaire porté disparu. L’homme est accusé d’agressions pédophiles .L'inspecteur Carl Mørck et son équipe du Département V sont chargés de l’affaire mais Marco, traumatisé, refuse de leur parler. Il réussit à leur échapper, il est en danger de mort …

La fiche du film

Le film : "Les Enquêtes du département V : L'Effet Papillon"
De : Martin Zandvliet
Avec : Ulrich Thomsen, Zaki Youssef
Sortie le : 15/12/2021
Distribution : Canal +
Durée : 125 Minutes
Genre : Thriller
Type : Long-métrage
Le film
  • DVD : 1er Juin 2022 . – 
  • D’après l’œuvre de Jussi Adler-Olsen . – 

L’effet papillon n’est pas ici forcément celui qui l’on attend. La franchise du Département V a atteint ses limites et c’est une nouvelle équipe qui reprend le flambeau sans trop se préoccuper de l’héritage.

En admettant cette théorie, en acceptant cette édition comme indépendante de l’esprit originel, le film de Martin Zandvliet est parfaitement conforme à la norme d’un thriller plus qu’honnête.

Si au départ, les ingrédients sentent un brin le réchauffé, très vite la recette trouve son originalité dans la manière dont le réalisateur l’assaisonne. Il laisse le personnage principal, l’inspecteur Carl Mørck agir à sa guise dans un cadre pourtant très restreint.

En congé maladie il reprend un dossier classé trop vite « sans suite » à ses yeux. L’histoire d’un pédophile dont on a perdu la trace. En tentant de la retrouver, notre flic met à jour des magouilles dans l’humanitaire , des détournements de fonds et des morts que l’on déterre, pour mieux les faire parler.

Au passage le cinéaste danois rappelle la migration du peuple Rom et son exploitation par quelques truands aux ramifications bien protégées. Marco la petite victime du trafic est aussi buté que le flic qui l’interroge . Leur face à face est chaque fois très prenant.

Sur quelques points de fantaisie ( les réparties entre flics, notamment ) Martin Zandvliet se mêle même d’une séquence drague assez déroutante. Ulrich Thomsen aux commandes assume bien ce héros un brin déglingué dans un monde où les rebondissements – peu prévisibles- n’en finissent pas de le conduire à sa destination finale.

Comme il est rarement là où on l’attend, on le suit et on le rattrape avec plaisir.

DVD : 1er Juin 2022 . -  D’après l’œuvre de Jussi Adler-Olsen . -  L’effet papillon n’est pas ici forcément celui qui l’on attend. La franchise du Département V a atteint ses limites et c’est une nouvelle équipe qui reprend le flambeau sans trop se préoccuper de l’héritage. En admettant cette théorie, en acceptant cette édition comme indépendante de l’esprit originel, le film de Martin Zandvliet est parfaitement conforme à la norme d’un thriller plus qu’honnête. Si au départ, les ingrédients sentent un brin le réchauffé, très vite la recette trouve son originalité dans la manière dont le réalisateur l’assaisonne.…
Le film

Je ne me mêlerais pas à la querelle des anciennes et des modernes sur cette franchise qui aujourd’hui avec ce nouvel opus s’affranchit de l’esprit originel. Le film de Martin Zandvliet est parfaitement conforme à la norme d’un thriller plus qu’honnête. Sur la base d’une enquête trop vite enterrée aux yeux de l’inspecteur  Carl Mørck, l’histoire nous conduit dans le monde de l’humanitaire où quelques édiles tirent la couverture pour mieux se réchauffer dans leurs belles maisons. Le scénario s’appuie toujours sur les écrits de Jussi Adler-Olsen, avec ce quelque chose de nordique dans le style qui fait que le suspense et les rebondissements coulent de source. Avec un héros rarement là où on l’attend ...

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Retour » de Hal Ashby. Critique Blu-ray. Coffret collector. Les Suppléments

Le Collector porte bien son nom, tous les bonus ouvrent la voie à l'aventure du cinéma

Laisser un commentaire