Accueil » A la une » « Jours d’amour » de Vittorio De Santis. Critique dvd

« Jours d’amour » de Vittorio De Santis. Critique dvd

  • Durée ‏: 103minutes
  • Dvd ‏ : ‎ 4 juillet 2023
  • 30 novembre 1955 en salle / Comédie, Drame
  • Acteurs ‏ : ‎ Marcello Mastroianni, Marina Vlady, Angelina Longobardi,
  • Sous-titres ‏ : ‎ Français
  • Studio : Carlotta

L’histoire : Angela et Pasquale ont grandi dans une petite ville d’Italie et sont amoureux. Pour les marier, leurs familles respectives, de modestes paysans, n’ont pas assez d’argent. Face au désarroi de leurs enfants, ils trouvent bientôt un stratagème qui devrait leur éviter trop de dépenses inutiles . Ecarter la cérémonie officielle et les frais qu’elle engendre, par exemple. Mais comment ?

  • Le Film :

Si les étoiles n’apparaissent pas, reportez-vous à la fin de l’article

Pour la 1re fois en Blu-ray™, restauration 2K.

Milieu des années cinquante en Italie, le néoréalisme s’essouffle et De Santis , l’un de ses protecteurs (« Riz amer », « Pâques sanglantes » …) tente coûte que coûte de sauver les meubles. Il fait appel à Marcello Mastroianni la jeune étoile montante du cinéma transalpin et Marina Vlady , auréolée l’année précédente par sa prestation dans « Avant le déluge » d’André Cayatte .

Mais le couple a beau rayonné dans cette histoire de familles en quête d’un mariage convenable, la pauvreté ambiante plombe un décor de terre sèche et de travaux pénibles.

Tout un théâtre à l’italienne défile alors avec ses personnages si typés, dont un faux curé et une gourgandine.

Dans les commerces, les amoureux tentent de négocier le prix de leur mariage, mais tout est trop cher . Désespérant. Pasquale en viendrait presque à mendier dans sa famille, et le couple tourne en rond de la même manière que De Santis . Malgré quatre scénaristes ( dont Elio Petri ) il n’arrive pas à dynamiser sa réalisation.

A bout de souffle, un brin caricaturale, la narration flotte au petit bonheur la chance, marquée par le temps et ses rides fatiguées. Après le récent «  Astéroid City » de Wes Anderson et ses couleurs passées, on peut sourire de la palette chromatique du film, travaillée sur le mode d’un pastel révolu.

Durée ‏: 103minutes Dvd ‏ : ‎ 4 juillet 2023 30 novembre 1955 en salle / Comédie, Drame Acteurs ‏ : ‎ Marcello Mastroianni, Marina Vlady, Angelina Longobardi, Sous-titres ‏ : ‎ Français Studio : Carlotta L'histoire : Angela et Pasquale ont grandi dans une petite ville d’Italie et sont amoureux. Pour les marier, leurs familles respectives, de modestes paysans, n’ont pas assez d’argent. Face au désarroi de leurs enfants, ils trouvent bientôt un stratagème qui devrait leur éviter trop de dépenses inutiles . Ecarter la cérémonie officielle et les frais qu’elle engendre, par exemple. Mais comment ? Le Film :…
Le film

Dans sa filmographie conséquente, le réalisateur de «  Riz amer » a tenté de sauver les meubles du néo-réalisme à travers cette comédie sociale et sentimentale, où le dur travail de la terre ne se départit pas de la bonne humeur ambiante. Mais pour marier Pasquale et Angela, il faut aussi beaucoup d’argent. Le début d’une quête désespérée pour Marcello Mastroianni et Marina Vlady alors sur la pente ascendante d’une reconnaissance méritée. Une fois les préliminaires assurés avec goût et pertinence, malgré quatre scénaristes ( dont Elio Petri ) la mise en scène s’enlise. A bout de souffle, un brin caricaturale, elle flotte au petit bonheur la chance, marquée par le temps et ses rides fatiguées.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Bellissima » de Luchino Visconti. Critique cinéma-dvd

Un portrait de femme tout en force porté par une mise en scène éloquente. En bonus, un documentaire passionnant

Laisser un commentaire