Accueil » Les sorties DVD / BR » « Draquila » de Sabina Guzzanti

« Draquila » de Sabina Guzzanti

Synopsis: Une enquête sous les décombres du tremblement de terre de l’Aquila du 6 avril 2009. La caricature de Berlusconi - une des imitations les plus célèbres de l’auteure - se promène dans le village de tentes de l’Aquila et erre dans la ville déserte, comme un empereur en fin de règne.

La fiche du film

Le film : "Draquila - L'Italie qui tremble"
De : Sabina Guzzanti
Avec : Sabina Guzzanti, Silvio Berlusconi
Sortie le : 03/11/2010
Distribution : Bellissima Films
Durée : 90 Minutes
Genre : Documentaire
Type : Long-métrage
  • Un empereur sur un champ de ruines

Une ville dévastée par un tremblement de terre. Aquila, l’endroit idéal pour raconter la dérive autoritaire de l’Italie et l’imbroglio de chantages, de scandales, d’escroqueries et d’inertie de la classe politique, des médias, des habitants et de tout ce qui paralyse ce pays. Pourquoi les Italiens votent-ils pour Berlusconi ? Pourquoi considèrent-ils que la démocratie n’est pas un système adapté pour gouverner la nation ?

C’est l’Aquila, cette ville splendide rasée par le tremblement de terre, qui nous donne ces réponses. Pourquoi les habitants de l’Aquila, peuple montagnard et fier, ont-ils échangé ce qu’ils avaient de plus précieux, leur communauté, une ville dynamique pleine d’étudiants, d’oeuvres d’art, contre un petit appartement meublé par Berlusconi dans des cités dortoirs ?

Pourquoi ont-ils cru la propagande de la télévision plutôt que ce qu’ils avaient sous les yeux ? Et comment se fait-il que les autres aient été aussi rapides, aussi fourbes ? Qui les a appuyés ? Les jours du règne de Berlusconi semblent comptés : c’est le moment de tirer les conclusions de cette expérience en fouillant les décombres pour récupérer ce que l’on peut.

Un empereur sur un champ de ruines Une ville dévastée par un tremblement de terre. Aquila, l’endroit idéal pour raconter la dérive autoritaire de l’Italie et l’imbroglio de chantages, de scandales, d’escroqueries et d’inertie de la classe politique, des médias, des habitants et de tout ce qui paralyse ce pays. Pourquoi les Italiens votent-ils pour Berlusconi ? Pourquoi considèrent-ils que la démocratie n’est pas un système adapté pour gouverner la nation ? C’est l’Aquila, cette ville splendide rasée par le tremblement de terre, qui nous donne ces réponses. Pourquoi les habitants de l’Aquila, peuple montagnard et fier, ont-ils échangé ce…

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« The Color Wheel » de Alex Ross Perry. Critique dvd

Tourné en 16 mm noir et blanc, The Color Wheel est une comédie new-yorkaise aux dialogues incisifs et grinçants dans la veine des premiers films de Woody Allen.

Laisser un commentaire