Accueil » A la une » « Amants super-héroïques » de Paolo Genovese. Critique cinéma

« Amants super-héroïques » de Paolo Genovese. Critique cinéma

  • 3 août 2022 en salle
  • 2h 00 min
  • Avec Jasmine Trinca, Alessandro Borghi, Greta Scarano

L’histoire : … d’un couple ! Anna, une dessinatrice à la personnalité impulsive et anticonformiste, et Marco, un professeur de physique convaincu que tout est régi par une formule mathématique. Comment peuvent-ils s’entendre ?

  • Film : 

Leur rencontre sous la pluie est marrante , totalement hasardeuse, et déjà le garçon affiche sa particularité. Pour Marco physicien, tout n’est que chiffres, probabilités, stabilité. Ce qui parait l’exact contraire d’Anna, une dessinatrice dont la BD «  Drusilla » s’impose dans les gondoles. Elle y raconte ses propres aventures, où Marco devient malgré lui le héros masculin.

Le top d’une relation romantique qui ne va pas de soi, quand les apparences contredisent le beau sourire de Jasmine Trinca bien à l’aise dans la peau de cette créatrice aux humeurs vagabondes.  Elle compose avec un tempérament instable, des cabrioles imprévisibles.

Et fait face à Alessandro Borghi qui rationnel à en mourir, l’aime tout autant. C’est un joli couple au cinéma auquel on s’attache très vite, lui devisant devant ses étudiants à la manière d’un prétendant, amoureux, elle grattant le papier à dessin pour en extraire le fil de son quotidien.

Ainsi lors d’une énième séparation  ( ils vivent parfois ailleurs, d’autres aventures ) , Marco sait tout de son ex . Ce qu’elle a vécu sans lui. Tout est dans la BD.

Ce prétexte scénaristique bien astucieux est relayé par une réalisation ad-hoc. Elle  nous renvoie souvent dans le passé récent ou le proche avenir, relançant l’intérêt du récit quand celui-ci peine à se renouveler. Le film s’étire vers un épilogue que l’on n’imagine pas forcément.

Un final où la question de l’amour et du couple trouve un écho dramatique au regard d’un cinéaste qui après avoir joué entre la destinée des êtres et le hasard qui les guide, apporte une réponse très personnelle.

A l’image de toutes les petites astuces, d’écriture et de mise en scène qui jalonnent un film très agréable et surprenant . Le thème est rabâché, son cadre renouvelé.

3 août 2022 en salle 2h 00 min Avec Jasmine Trinca, Alessandro Borghi, Greta Scarano L'histoire : ... d'un couple ! Anna, une dessinatrice à la personnalité impulsive et anticonformiste, et Marco, un professeur de physique convaincu que tout est régi par une formule mathématique. Comment peuvent-ils s'entendre ? Film :  Leur rencontre sous la pluie est marrante , totalement hasardeuse, et déjà le garçon affiche sa particularité. Pour Marco physicien, tout n’est que chiffres, probabilités, stabilité. Ce qui parait l’exact contraire d’Anna, une dessinatrice dont la BD «  Drusilla » s’impose dans les gondoles. Elle y raconte ses propres aventures, où Marco devient…
Le Film

Pour reprendre le filon tant usé de la comédie romantique Paolo Genovese s’appuie sur de nombreuses petites astuces, de mise en scène et d’écriture, autour d’un prétexte scénaristique bien astucieux. Malgré un titre à l'emporte-pièce. A travers une BD que réalise Anna, nous découvrons sa vie et celle d’une rencontre de hasard qui devient son amoureux. Ou pas. Car ici tout est dans l’incertitude chaque fois que l’on imagine le pire ou le meilleur. Il est question de l’amour et du couple dans le regard de ce cinéaste qui explore la destinée des êtres et le hasard qui les guide . Jasmine Trinca  et Alessandro Borghi forment avec talent ce couple de cinéma, petits cousins de Woody Allen, attachant et original.

User Rating: 1.67 ( 1 votes)

Voir aussi

« Ennio » de Giuseppe Tornatore. Critique cinéma

Mon cinéma préféré ( Studio à Tours ) a mis du temps à faire entendre cette belle musique. Seule fausse note à ce magnifique documentaire

Laisser un commentaire