Accueil » Les critiques » Un festival « Très Court », très fort

Un festival « Très Court », très fort

"2019" -Julia Boutteville (France)

23e édition du Très Court International Film Festival

4 au 13 juin 2021. Audrey Dana est la présidente du jury

Depuis 20 ans, le festival « Très Court » fait découvrir le meilleur de la production audiovisuelle des formats de moins de 4 minutes issus du monde entier.

Situation sanitaire oblige, l’édition est hybride, entre petits et grands écrans.

Confiné·es ou à l’air libre, les spectateurs et spectatrices du monde entier ont le droit à 160 films  » Très Courts », dans 3 compétitions et 4 sélections thématiques, avec le soutien de structures culturelles de 15 pays.

« Taxi! » – Celia Rowlson-Hall (Etats-Unis)

 

Pour assister au festival , les spectateurs se rendent sur le site (www.trescourt.com, de jour comme de nuit ) où les films sont regroupés par sélection, protégés par un mot de passe.
Où trouver le mot de passe ?
Sur le site des structures partenaires du festival : centre culturel, cinéma, institution culturelle ou Alliance Française, tous les lieux offrent gratuitement aux spectateurs et spectatrices un mot de passe. Une fois ce code récupéré, l’accès au visionnage de l’ensemble des films du festival est possible d’un clic.

Parmi tous les objectifs d’une telle manifestation, l’émergence de jeunes talents est une évidence. Ils s’y s’exercent, se découvrent et se lancent. Une opportunité pour ces jeunes réalisateurs et réalisatrices d’être valorisés sur le grand écran.

« Rien de spécial » – Anthony Légal (France)

 

  • Les programmes en compétition

La Compétition Internationale : une quarantaine des meilleurs très courts de l’année, venus du monde entier.
La compétition Paroles de Femmes : paroles et points de vue de femmes.
La compétition Défi 48h Très Court environnement : les 20 films les plus percutants réalisés pendant le premier week-end du festival sur une thématique liée à l’écologie

  • Les programmes hors compétition

La sélection Française : les réalisations et productions hexagonales, la francophonie, les références culturelles et les sujets d’actualité français.
La sélection Familiale : accessible aux enfants et à leurs parents.
La sélection Ils ont osé “Trash & Glam” : des très courts retenus pour leurs décalages et leurs absurdités, voire leurs mauvais goûts.

Audrey Dana préside le  jury composé de  : Audrey Ismaël (compositrice)-Nathaniel Mechaly (compositeur)- Guillaume Lauras (monteur)-Marilyne Letertre (journaliste)-Louise Wessbecher (journaliste)- Maxime Berthemy (scénariste)-Vanessa Van Zuylen (productrice)-Lolita Chammah (comédienne)-Jérémie Duchier (chef décorateur).

23e édition du Très Court International Film Festival 4 au 13 juin 2021. Audrey Dana est la présidente du jury Depuis 20 ans, le festival "Très Court" fait découvrir le meilleur de la production audiovisuelle des formats de moins de 4 minutes issus du monde entier. Situation sanitaire oblige, l’édition est hybride, entre petits et grands écrans. Confiné·es ou à l’air libre, les spectateurs et spectatrices du monde entier ont le droit à 160 films " Très Courts", dans 3 compétitions et 4 sélections thématiques, avec le soutien de structures culturelles de 15 pays.   Pour assister au festival , les…

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Basic Instinct » de Paul Verhoeven. Critique cinéma

On le revoit volontiers avec plaisir cette semaine au cinéma , interrogatoire policier frissonnant et frissons hitchcockiens en prime

Laisser un commentaire