Accueil » Aventure » « Croc Blanc » de Randal Kleiser. Critique cinéma

« Croc Blanc » de Randal Kleiser. Critique cinéma

Synopsis: Jack Conroy a hérité de son père, prospecteur malchanceux, une petite concession dans le Klondike. Lorsqu'il arrive en Alaska, le pays est en proie à la fièvre de l'or. A peine débarqué, il se fait détrousser par trois gredins, Beauty Smith, Luke et Tinker. Cependant, Alex Larson et le vieux Skunker, deux amis de son père, acceptent qu'il se joigne à eux. Les deux hommes convoient jusqu'à son campement le corps d'un copain chercheur d'or.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Croc Blanc"
De : Randal Kleiser
Avec : Ethan Hawke, Klaus Maria Brandauer, Seymour Cassel, Susan Hogan, James Remar
Sortie le : 08 janvier 2003
Distribution : Walt Disney France
Durée : 104 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

Quand il débarque dans le Klondike, Jack est encore un gamin. Naïf, incrédule. Un rêveur qui malgré l’avis des grands, souhaite redonner vie à la mine improductive de son père aujourd’hui décédé. C’est l’époque de la ruée vers l’or et des aventures de bout du monde.

En compagnie d’un guide d’abord réticent et qui deviendra un fidèle allié, Jack s’engage sur les pistes enneigées, déjouant les pièges de la nature, et ceux tendus par une bande de voyous.
Lors d’une halte dans un village indien, il rencontre Croc-Blanc, mi-chien, mi-loup, et lui aussi orphelin.

Inséparables, ils vivront au jour le jour une merveilleuse histoire, semée d’embûches et de rebondissements.

 Tournée sur les lieux mêmes du décor du roman de Jack London (l’Alaska), cette nouvelle version utilise tous les ressorts du beau film d’aventure. Et si Randal Kleiser vise bien évidemment une clientèle en culotte courte, sa réalisation mérite plus que le label enfant.

Rien n’est laissé au hasard d’une mise en scène à grand spectacle. On en prend plein les yeux, plein le cœur…

L’une des scènes les plus impressionnantes est l’escalade à flanc de montagne, vers le campement des chercheurs d’or. Le tournage de cette séquence exigea une somme considérable de précautions. Pour cette grimpette au sommet, des spécialistes de la montagne durent creuser des marches et installer des rampes de sécurité pour les acteurs et les techniciens, afin d’éviter le risque d’avalanche le long de ces parois abruptes

croc blanc
 Ethan Hawke, l’un des étudiants du  » Cercle des Poètes Disparus « , s’affirme dans le personnage de Jack, tandis que le rôle du guide fidèle revient à Klaus Maria Brandauer. Depuis le superbe film de Skolimowski  » Le Bateau-Phare  » c’est l’une de ses plus belles compositions.

Quand il débarque dans le Klondike, Jack est encore un gamin. Naïf, incrédule. Un rêveur qui malgré l’avis des grands, souhaite redonner vie à la mine improductive de son père aujourd’hui décédé. C’est l’époque de la ruée vers l’or et des aventures de bout du monde. En compagnie d’un guide d’abord réticent et qui deviendra un fidèle allié, Jack s’engage sur les pistes enneigées, déjouant les pièges de la nature, et ceux tendus par une bande de voyous. Lors d’une halte dans un village indien, il rencontre Croc-Blanc, mi-chien, mi-loup, et lui aussi orphelin. Inséparables, ils vivront au jour le…

Review Overview

Le film

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Les Garçons » de Mauro Bolognini. Critique DVD. Coffret

4 films réalisés par un orfèvre du cinéma italien, Mauro Bolognini : la chronique sociale …

Laisser un commentaire