Accueil » Comédies dramatique » « La tête en friche » de Jean Becker . Critique DVD

« La tête en friche » de Jean Becker . Critique DVD

Synopsis: Germain, 45 ans, quasi analphabète, n’a jamais été cultivé, il est resté " en friche ". Quand il fait la connaissance de Margueritte, une très vieille dame, ancienne scientifique, il découvre la littérature et le bonheur qui va avec.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "La Tête en friche"
De : Jean Becker
Avec : Gérard Depardieu, Gisèle Casadesus
Sortie le : 05 octobre 2010
Durée : 79 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus
  • D’après le roman de Marie-Sabine Roger

Ce film me fait penser aux photos du calendrier des Postes. C’est mignon tout plein, mais ça n’a pas d’âme. Le cadre est joli, mais sans véritable contenu, ou alors juste une image fugace que l’on reverra un jour en fond d’écran.
Jean Becker passe-partout, ça me chagrine (« L’été meurtrier », « Elisa » ,quand même… ) , d’autant que ses comédiens sont de franches lignées. Depardieu dans « Mammuth »  avait une toute autre allure. Mais cette histoire de garçon bêta sympathique découvrant le pouvoir des mots, grâce à une vieille dame, est racontée de façon tellement plate qu’elle en devient peu crédible.
Autour de cette trame, imaginée d’après le roman de Marie-Sabine Roger,le cinéaste concocte un univers doucereux avec une famille que l’on a envie d’aimer, des copains, des amours, la mère exceptée qui depuis l’enfance traine son nigaud de fils plus bas que terre.

Quand Germain retrouve ses copains, c’est toujours au bistrot

Voyez l’ambiance dans le bistrot quand tout le monde se moque du héros (on lui parle de Guy de Maupassant, et il cite le guide Michelin), alors que la maman s’apprête à lui dévoiler le nom de son papa. Mais la révélation sera une méchante farce.
On imagine un instant, un instant seulement, Sacha Guitry redécouvrant « La poison »  mais l’ambiance et les dialogues n’y sont pas. Juste un peu du décorum franchouillard qui pose les bases d’un pays policé, sans relief. A l’image de la mise en scène, d’une naïveté confondante

Son auteur est resté selon moi trop distant de son sujet, ne voulant pas s’immiscer, et prendre position dans cette relation entre deux grands comédiens Gérard Depardieu et Gisèle Casadesus. C’est encore plus vrai sur les seconds rôles pour lesquels un Patrick Bouchitey  débridé, et c’est la course folle à n’importe quoi.
Je n’insisterais pas sur les flash-back maladroits, la faiblesse du scénario de Jean-Loup Dabadie et un final heureux qui confine au conte de fée. Pas de quoi se prendre la tête, même en friche.

Les pigeons ont aussi beaucoup d’importance pour le réalisateur

LES SUPPLEMENTS

  • Making of . Un peu à l’image du film, tranquille et sans surprise. Jean Becker en rappelle la trame, au milieu de plusieurs scènes de tournage et quelques anecdotes amusantes. On voit ainsi le réalisateur menaçant tout possesseur de téléphone portable en marche d’un retour direct par le TGV à la case départ.

Plus sérieusement, il prend plusieurs fois la pause à la place des comédiens « pour voir si ce que je leur demande est faisable. Je ne joue pas, je caricature, je ne montre pas ce qu’ils doivent faire, mais le parcours et le rythme que j’ai dans la tête ».

  • Les références littéraires
    Comme le sujet du film est aussi la découverte de la littérature, plusieurs extraits sont lus par la vieille dame que joue Gisèle Casadesus. On les retrouve dans ce bonus et c’est une bonne idée. « Le vieux qui lisait des romans d’amour » de Luis Sepúlveda, « La peste » de Camus, « La promesse de l’aube » de Romain Gary…
D'après le roman de Marie-Sabine Roger Ce film me fait penser aux photos du calendrier des Postes. C’est mignon tout plein, mais ça n’a pas d’âme. Le cadre est joli, mais sans véritable contenu, ou alors juste une image fugace que l’on reverra un jour en fond d’écran. Jean Becker passe-partout, ça me chagrine (« L’été meurtrier », « Elisa » ,quand même... ) , d’autant que ses comédiens sont de franches lignées. Depardieu dans « Mammuth »  avait une toute autre allure. Mais cette histoire de garçon bêta sympathique découvrant le pouvoir des mots, grâce à une vieille dame, est…

Review Overview

Le film
Les bonus

Sans prendre position dans la relation qui noue ce bellâtre à la vieille dame , Jean Becker laisser flotter le récit et ses acteurs aussi, qui font alors ce qu'ils ont envie .

Avis Bonus : Un making of tranquille et des références littéraires, liées au sujet du film, bienvenues.

User Rating: Be the first one !
La Tête en friche (DVD) de Jean Becker
Date de sortie du DVD : 5 October 2010
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Universal Studio Canal Video
Duree : 79 minutes

PRIX : EUR 8,49 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Girl » de Lukas Dhont. Critique cinéma

 Festival de Cannes 2018. Un certain regard : Caméra d’or et prix d’interprétation Victor Polster …

Laisser un commentaire