Accueil » Histoire

Histoire

« Bajirao Mastani » de Sanjay Leela Bhansali. Critique Blu-ray

« L’histoire d’amour d’un guerrier de légende » .- Le commentaire accompagnant le titre du film est tout aussi précautionneux que les nombreuses alertes précédant le générique sur la bientraitance des animaux ou les libertés prises avec la véritable histoire. Sanja Leela Bhansali y met donc les formes avant de se lancer dans …

lire »

« Cold War » de Pawel Pawlikowski. Critique cinéma

Cannes 2018 : Prix de la mise en scène .-  Ce retour aux années noires du bloc de l’Est (bientôt l’excellent « Leto » de Kirill Serebrennikov) fleure la nostalgie, à défaut de situer une réelle perspective sociale ou politique, dans une mise en scène éminemment esthétique. Depuis « Ida » Pawel Pawlikowski maîtrise sa …

lire »

« Men of honor » de Saul Dibb. Critique Blu-ray

L’argument : A l’occasion des célébrations du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale (11 novembre 1918) ce film de guerre britannique réalisé par Saul Dibb (2017) est proposé en DVD. Il s’agit de l’adaptation de la pièce de théâtre « Journey’s End » de Robert Cedric Sherriff (1928). Ce dernier s’est …

lire »

« La Révolution silencieuse » de Lars Kraume. Critique dvd

 D’après le livre de Dietrich Garstka « La Classe silencieuse ».- A la fin de la seconde guerre mondiale, c’est toujours la guerre. L’Allemagne vient d’être séparée et sa capitale l’est tout autant. On parle maintenant de la construction d’un mur. Le souhait des autorités de l’Est, affiliées à l’Union Soviétiques qui …

lire »

« Un peuple et son roi » de Pierre Schoeller. Critique cinéma

Un peuple et son roi. Pierre Schoeller évite le mot qui fâche. Révolution ! Et la manière dont on prend la Bastille, ce sont des pierres qui tombent et laissent passer le soleil dans la rue. Jolie métaphore poétique pour dire la liberté qui ne cesse de parcourir cette page interminable de …

lire »

« Foxtrot » de Samuel Maoz. Critique cinéma-dvd

Mostra de Venise, 2017, Grand prix du Jury .- Meilleur dvd Septembre 2018 (2 ème ) . – 8 Ophir (Israël) dont celui du meilleur film.—- Samuel Maoz impose à sa communauté un cinéma d’une grande exigence. Et à l’ensemble des spectateurs aussi, un brin déstabilisés par ce regard peu conventionnel …

lire »