Accueil » A la une » « La Croisière jaune » d’André Sauvage. Critique Blu-ray

« La Croisière jaune » d’André Sauvage. Critique Blu-ray

  • Sortie le : 23/03/1934 . – 
  • Coffret : 06 décembre 2022 . – 
  • Nouvelle restauration 2K.-
  • DistributionCarlotta Films . –
  • Durée documentaire : 98 mn
  • Bonus : 240 mn

L’histoire : Financée par André Citroën, l’expédition de la Mission Citroën Centre-Asie, la Croisière jaune, doit relier Beyrouth à Pékin en véhicules autochenilles. Un premier groupe dirigé par Georges-Marie Haardt quitte le Liban le 4 avril 1931 pour retrouver à mi-chemin un second groupe parti de Pékin. Trente mille kilomètres à travers le Moyen et l’Extrême-Orient. Un quarantaine d’hommes à travers les intempéries, les défaillances mécaniques les conflits politiques…

  • Le Film : 
  • Les Bonus  : 

A une décennie près, cet événement frôle le siècle. Imaginons alors ces hommes blancs sur leurs destriers d’acier débarquant là où pour quelques chameaux et chevaux de culture, la vie est pastorale, communautaire.

Il faut voir ces regards étonnés, ébahis, interrogateurs, mais toujours muets,  ces peuplades , parfois nomades, devant ce défilé d’individus casqués et bottés dans leur drôle d’engin motorisé.

Au début des années trente, l’expédition financée par André Citroën , pionnier de l’industrie automobile, s’engage entre Beyrouth et Pékin, pour servir la science et la promotion de la marque aux chevrons. Dûment préparée pendant des mois, elle s’élance depuis le Liban le 4 avril 1931 .

 

Une quarantaine d’hommes, des savants, des médecins, des géographes, des archéologues, des naturalistes, vont parcourir trente mille kilomètres à travers le Moyen et l’Extrême-Orient, sous l’œil d’André Sauvage, cinéaste poète et aventurier. 90 ans après, son témoignage cinématographique demeure extraordinaire pour l’inventivité humaine qu’il recèle, et ses références historiques au regard de notre monde actuel.

Il tourne toujours depuis cette frontière afghane où les habitants font une haie d’honneur, avant que le futur Chah d’Iran encore jeune garçon essaie l’une de ces voitures à chenilles qui l’intriguent tant.

La muraille de Chine, les bords du Tibre, une citadelle en Syrie construite par Geoffroy de Bouillon , des moulins à vent bien particuliers, le pays Moï, au nord de l’actuel Vietnam … A travers cette expédition longue et difficile  se déploie toute la beauté et la diversité des paysages, des hommes et des cultures rencontrés.

Les commentaires vont de pair . Un bel exemple, à la rencontre de villageois : « On retrouve deux choses qui en France ont tendance à disparaître, le képi et le sourire » …

Richesse ethnographique , portraits magnifiques cadrés dans leur quotidien aux apparences rudimentaires, comme un retour à la civilisation filmé il y a près d’un siècle. On croit rêver.

LES SUPPLÉMENTS

  • « L’autre croisière d’André Sauvage » (2022 – Noir & Blanc – 109 mn) – Exclusivité Blu-ray™ – Ce document vidéo donne à voir l’ensemble du travail de collecte cinématographique effectué à travers la restitution d’images, pour beaucoup inédites, assemblées en suivant la chronologie du voyage et identifiées grâce aux notes de travail et autres archives du cinéaste.

Courts-Métrages

« Dans la brousse Annamite » (1936 – N&B – 25 mn)
« L’Afghanistan » (1938 – N&B – 14 mn)
« La Perse » (1938 – N&B – 14 mn)
« Images Indochinoises »(1939 – N&B – 18 mn) . Où l’on parlait du «  joyau de notre empire colonial »
« La croisière jaune » (Version courte) (1971 – N&B – 18 mn)
Ces cinq courts-métrages complètent le récit de l’expédition toujours à la rencontre de la population.

 

«  Vues du Bois-Des-Prés. Un été 1977 » (1977 – Couleurs – 9 mn – Muet)- Boutigny ( Eure-et-Loir) où André Sauvage s’est retiré après son aventure asiatique. La moissonneuse batteuse va aux champs, les tracteurs suivent, la campagne est en couleur
« Chez André sauvage, peintre, musicien, écrivain (1977 – Couleurs – 8 mn – Muet).

« L’Aventure cinématographique de la Croisière jaune » . En collaboration avec la famille Sauvage et la Direction du patrimoine du CNC, cet ouvrage compile les précieuses notes de voyage d’André Sauvage sous la forme d’une correspondance que le cinéaste adresse à son épouse Alice. Photos et archives exclusives.

Sortie le : 23/03/1934 . -  Coffret : 06 décembre 2022 . -  Nouvelle restauration 2K.- Distribution : Carlotta Films . - Durée documentaire : 98 mn Bonus : 240 mn L'histoire : Financée par André Citroën, l’expédition de la Mission Citroën Centre-Asie, la Croisière jaune, doit relier Beyrouth à Pékin en véhicules autochenilles. Un premier groupe dirigé par Georges-Marie Haardt quitte le Liban le 4 avril 1931 pour retrouver à mi-chemin un second groupe parti de Pékin. Trente mille kilomètres à travers le Moyen et l’Extrême-Orient. Un quarantaine d’hommes à travers les intempéries, les défaillances mécaniques les conflits politiques… Le Film…
Le Film
Les bonus

L’expédition de La Croisière Jaune était déjà un événement. Le coffret Carlotta en est un autre. Il nous rapporte dans le détail ce que fut ce périple en autochenilles dans les années trente, entre Beyrouth et Pékin Une formidable odyssée qui aujourd’hui nous ramène , près d’un siècle plus tard, aux fondamentaux de notre civilisation. Des reportages au cœur d’un quotidien aux apparences de l’époque, rudimentaires, mais riches d’enseignement et de valeurs humanitaires.

AVIS BONUS Des courts métrages pour prolonger l’enchantement. Une précieuse collection d’images et de  commentaire pour illustrer l’Histoire des hommes et du monde

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Tout le monde aime Jeanne » de Céline Devaux. Critique cinéma-dvd

Au départ, ça sonne très beau, à fond écolo, sur le projet de Jeanne : …

Laisser un commentaire